©Anthony Dibon / Getty

Samedi soir, au Palais des Sports de Paris, Tony Yoka a remporté son quatrième combat par KO face à Cyril Léonet. Une victoire qui le remet inévitablement dans le collimateur de l’AFLD (l’Association Française de Lutte contre le Dopage).

Dans un Palais Des Sports survolté ce samedi à Paris, Cyril Léonet, adversaire du champion olympique de poids lourds Tony Yoka, s’est très vite retrouvé foudroyé par les coups successifs de son rival. C’est finalement au 5e round que le coup fatidique lui a été porté; celui dont il ne se relèvera pas.

Mais de cette victoire par KO, Tony Yoka aura à peine le temps de s’en délecter. Il faut dire que le petit protégé du coach américain Virgil Hunter avait beaucoup à prouver dans cette rencontre face à Cyril Léonet. Pris dans plusieurs affaires à controverses, ce duel orchestré par Canal + avait pour but de le tirer jusqu’au titre mondial, mais aussi de redorer son image de grand champion légitime face à l’opinion publique. Alors qu’on reprochait à l’ancien médaillé d’or de Rio de ne choisir que des adversaires bien trop faibles pour lui, d’autres points noirs venaient s’ajouter à son CV : une affaire de chantage à l’adultère et des manquements fréquents aux contrôles obligatoires antidopage.

Rattrapé par ses manquements

Car après l’annonce d’une suspension pouvant aller d’un an à deux ans ferme en décembre 2017, l’AFLD (l’Association Française de Lutte contre le Dopage) a remis en cause Tony Yoka et attend toujours ses explications depuis le 19 février. Inébranlable, le boxeur, qui plaide « la négligence », ne s’est pas privé, aussitôt après sa victoire hier soir, de mettre au défi Raphaël Tronché le 23 Juin prochain, vainqueur lui aussi face à Léonet le 11 novembre dernier.
Provocation ou espérance de passer entre les mailles des filets, Tony Yoka réfléchit néanmoins aux conséquences d’une éventuelle suspension ferme « C’est pas la fin de ma carrière. J’ai dit que je me voyais boxer jusqu’à 35 ans. Klitschko a arrêté à 41 ans. J’ai encore au moins dix belles années devant moi. C’est un passage à vide qu’il faudra surmonter » a t-il finalement déclaré.