Débuter la course à pied n’est pas une chose aisée, voici trois règles essentielles qui vous aideront à vite progresser.

La course à pied est devenu le sport bien-être tendance de notre société. A en croire la Fédération Française d’Athlétisme, nous serions près de 8,5 millions à courir régulièrement au cours de l’année en France. Il faut dire que c’est un des sports les plus faciles d’accès car il ne nécessite qu’une tenue, une paire de baskets et roulez jeunesse ! Oui mais voilà, certains d’entre-nous n’arrive pas à débuter la course à pied pour diverses raisons (surpoids, difficulté, manque d’intérêt…). Aujourd’hui, Coach Magazine vous donne trois astuces pour bien débuter la course à pied.

1 – Marcher n’est pas tricher

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, la marche, pour débuter la course à pied ou même, pour progresser, n’est pas un échec. Marcher permet de récupérer entre différentes séries de course et doc de continuer la séance plutôt que d’abandonner épuisé et lassé. Au départ si vous ressentez le besoin de marcher, marchez ! Puis au fur et à mesure que le temps passera vous réduirez les temps de marche pour augmenter le temps de course.

A faire : Prévoyez une séance de 40 minutes. Partez en footing à l’allure que vous aimeriez tenir régulièrement. Courez 3 min puis marchez vite 2 min, répétez cela 8 fois. Une fois que cette séance vous paraitra facile, diminuez le temps de marche pour augmenter le temps de course (par exemple 4 min/1 min). Puis une fois que la séance sera validée, diminuez tout le temps de marche pour faire l’ensemble de la séance en courant. Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez éventuellement conserver 2 min de marche au bout de 19 min de course puis repartir pour 19 min ensuite.

2 – Respectez les 10 %

L’erreur commune quand on débute est de vouloir en faire trop, trop vite, trop rapidement. Pour être certain de tenir la distance et éviter fatigue et blessures, une règle simple existe. Elle consiste à dire que l’on ne peut pas augmenter son volume hebdomadaire de course de plus de 10 % d’une semaine à l’autre. En d’autres termes, si vous faites 10 km en tout la première semaine, vous ne pourrez pas excéder 11 km la semaine suivante, puis 12,1 la semaine d’après, etc…

3 – Ecoutez son corps

L’une des raisons pour laquelle les gens abandonnent rapidement la course à pied réside dans le fait qu’ils se blessent rapidement. La course à pied est un sport traumatisant. Mais il peut être agréable si l’on ne tire pas trop sur la corde. Certains, quand ils débutent, veulent atteindre un niveau de performance si rapidement qu’ils n’écoutent plus leur corps. Or, celui-ci n’étant pas habitué à ce genre d’efforts, vous envoie des signaux de détresse. Il faut les écouter. Sachez identifiez les douleurs, les comprendre et à défaut, parlez-en à un spécialiste. Si vous avez mal, arrêtez-vous jusqu’à ce que la douleur disparaisse complètement. C’est l’unique solution pour éviter les blessures à répétitions.