©iStock

Vous ne trouvez pas le sommeil, ces raisons en sont probablement la cause 

Il est deux heures du matin et vous êtes réveillé. Encore. Qu’est-ce qui ne va pas ? Se réveiller au milieu de la nuit est quelque chose de complètement normal et fait partie de notre ADN humain. « Personne ne dort une nuit entière », déclare un médecin. En fait, il est normal de se réveiller 4 à 6 fois par nuit. « Cela remonte à l’homme des cavernes, déclare-t-il. Il se réveillait, regardait autour de lui, s’assurait qu’il n’y avait pas de tigre et se rendormait ». Vous devriez être capable de vous rendormir. Si vous n’y parvenez pas, vous êtes peut-être victime de l’un de ces problèmes.

Problème : vous chauffez trop

Selon une étude, avoir chaud peut vous réveiller et rendre plus difficile de s’endormir. « La température de la pièce, ce que vous portez ou ce que vous ne portez pas au lit, les draps et les couvertures, tout cela est destiné à garder votre corps à température ambiante », déclare un chercheur.

Solution : nous pouvons dormir confortablement à différentes températures. Cependant, l’étude révèle qu’une température ambiante comprise entre 16 et 18°C est idéale pour la plupart d’entre nous. Prenez un bain avant de vous coucher, suggère le chercheur. « Prendre un bain chaud augmente légèrement votre température lorsque vous êtes dans l’eau alors que lorsque vous en sortez, votre température baisse légèrement. Un signal que votre cerveau se prépare à dormir », explique-t-il.

Problème : le temps que vous passez sur votre ordinateur avant de dormir

Si vous avez pour habitude d’utiliser votre ordinateur avant de vous coucher, il se peut que cela impacte votre sommeil. « Si vos yeux sont exposés à la lumière le soir, votre corps arrête de fabriquer de la mélatonine, l’hormone du sommeil », explique un autre chercheur. Des écrans de tablettes aux écrans de smartphones, tous les appareils électroniques sont des sources de lumière que nous avons tendance à tenir proche de notre visage, ce qui peut fortement perturber notre sommeil.

Solution : tamiser les lumières de la pièce et essayez de ne pas toucher à un écran durant l’heure précédant votre heure de couchéTrop difficile ? Des recherches ont démontré que la lumière bleue émise par les smartphones est celle qui pose le plus de problèmes. Baisser l’intensité lumineuse de l’écran de votre téléphone ou de votre tablette et le tenir à au moins 30 ou 60 centimètres de votre visage aura moins d’impact sur votre sommeil.

Problème : l’alcool

Alors que ce deuxième cocktail peut vous faire piquer du nez, il peut vous empêcher de dormir à poings fermés tout au long de la nuit. « L’alcool a un effet sédatif qui, si vous en buvez assez, peut vous faire dormir relativement facilement, déclare un chercheur. Les premières heures, vous métabolisez cet alcool. L’alcool produit une forme de sommeil qui peut empêcher le sommeil durant lequel nous faisons des mouvements rapides de l’œil et qui est plus sain et plus reposant ». Ce manque de sommeil spécifique vous empêchera de vous reposer durant la seconde partie de votre nuit et cette dernière sera fragmentée.

Solution : le « meilleur » cocktail à boire avant d’aller au lit ? Il n’existe pas. Il y a une raison pour laquelle « l’happy hour » a lieu tôt le soir. Ne buvez pas trop d’alcool et arrêtez d’en boire quelques heures avant d’aller vous coucher. Cela donnera le temps à votre corps de métaboliser l’alcool avant que vous essayiez de vous endormir.

Problème : le stress

Gérer des situations stressantes, comme un travail exigeant, peut vous faire tourner pendant des heures dans votre lit. « Des interventions pour réduire le stress, comme une méditation en pleine conscience et une relaxation progressive, se sont révélées efficaces pour régler les troubles du sommeil, y compris les réveils fréquents dus au stress », déclare un chercheur. La méditation et des pratiques similaires peuvent vous aider à diminuer votre inquiétude et à améliorer votre humeur, ce qui vous aide à dormir plus profondément.

Solution : des pratiques comme la méditation ou le yoga peuvent vous aiderLes individus ayant de sérieux troubles du sommeil liés au stress peuvent également se faire aider par la psychothérapie. Par exemple, la psychothérapie cognitivo-comportementale peut améliorer la qualité de votre sommeil en aidant votre cerveau à contrôler les pensées stressantes qui vous empêchent de dormir.