éjaculation
©Ingimage

Si vous n’êtes pas aussi endurant que vous le souhaitez pendant vos rapports sexuels, testez ces moyens afin de retarder votre éjaculation.

 

Vous avez rejoué les statistiques du classement de la Ligue 1, vous avez établi votre liste de « choses à faire » ou avez détaillé l’emploi du temps de votre prochain week-end… Mais plus vite vous essayez de durer longtemps sous la couette, plus vite vous terminez. Et vous n’êtes pas seul.

« L’éjaculation précoce est un problème qui affecte presque tous les hommes à un moment dans leur vie« , explique Thomas J.Walsh, urologue à l’Université de Washington. Il explique ainsi qu’il existe deux méthodes pour durer plus longtemps au lit : les traitements physiques et les solutions psychologiques. Mais alors que les remèdes physiques ciblent les sensations durant les rapports sexuels, les remèdes psychologiques doivent vous aider à faire face à vos inquiétudes, votre stress et autres facteurs mentaux.  Rappelez-vous simplement que la durée n’est pas la partie la plus importante pour pratiquer du bon sexe !

Voici les conseils d’experts les plus utiles pour retarder l’éjaculation. Attention cependant : le Dr Walsh vous conseille de les tester sur vous avant de vous aventurer avec une partenaire.

 

1. Le feedback

En clair, cela fait référence au fait que vous pouvez contrôler votre neurophysiologie et tout ce qui concerne votre corps lorsqu’il est soumis à des sensations, explique le Dr Walsh. Il existe différentes méthodes de Feed Back mais la plus commune pour s’entrainer à durer plus longtemps au lit est de vous amener jusqu’au bord de l’orgasme avant d’arrêter toute activité sexuelle (ou masturbatoire) afin d’apprendre à contrôler votre excitation.

« Cette technique permet d’apprendre à votre cerveau et votre corps à mieux contrôler l’éjaculation » explique la sexologue Emily Morse. Attention seulement à bien utiliser beaucoup de lubrifiant pour éviter les frottements.

 

2. Le point de pression

Si vous sentez l’orgasme arriver, arrêtez-vous et pressez juste en dessous du bout de votre pénis. « Appliquez une pression ferme avec le pouce et l’index sur l’urètre » conseille Ian Kerner, sexologue. La technique de compression peut aider à durer plus longtemps au lit en évacuant le sang du pénis et diminuer momentanément la tension sexuelle et réprimer l’éjaculation.

 

3. Les femmes d’abord

« Penser en premier au plaisir de votre partenaire féminin, que ce soit avec vos doigts, votre bouche ou un sextoy, peut vous aider à évacuer la pression« , explique le Dr Kerner. Sachant qu’elle a eu un orgasme peut vous soulager et vous permettra de durer plus longtemps au lit en évacuant une partie du stress.

 

4. Les crèmes anesthésiantes

Comme les dentistes l’appliquant sur les gencives avant de soigner un mal de dents, il existe des sprays « anesthésiants locaux » que vous pouvez appliquer sur votre pénis afin de diminuer les sensations et garder le contrôle, explique le Dr Walsh. « Lorsqu’ils sont utilisés correctement, vous pouvez ajuster la quantité de désensibilisation sans pour autant le transférer à votre partenaire« , précise-t-il.

Attention cependant : le manque de sensation pourrait rendre difficile l’érection, si toutefois le spray était appliqué en surdose.

 

5. Le choix des préservatifs

La majorité des fabricants de préservatifs proposent des caoutchoucs extra-épais agissant comme un filtre désensibilisant. Ceux-ci, comparé aux préservatifs de base, peuvent vous aider à durer plus longtemps au lit. Ils sont généralement vendu sous le logo marketing « plaisir prolongé ».

 

6. Des pilules

Beaucoup d’hommes avalent des pilules pour avoir une érection. « Mais sachez qu’en Europe, il y a des pilules qui vous aident à durer plus longtemps au lit », explique le Dr Walsh. Mais cette solution possède une point noir : Même si les essais montrent que ces médicaments ont vraiment permis à des hommes de retarder l’éjaculation, la plupart d’entre eux sont des anti-dépresseurs pouvant entrainer des changements d’humeur ou autres effets secondaires. Ce la signifie qu’ils ne doivent pas être utilisés sans avoir consulté un médecin.

 

7. Demandez à un spécialiste

Vous avez tout essayé sans succès ? « Il est temps de parler de votre problème avec un spécialiste de la dysfonction sexuelle« , explique le Dr Walsh. « Là où le feedback et le point de pression sont inefficaces, un spécialiste peut vous aider de manière efficace« , poursuit-il, en conseillant de se tourner vers un urologue qui pourra soit vous traiter lui-même, soit vous tourner vers un autre spécialiste. « Il ou elle vous aidera à aborder votre problème de manière pragmatique et de vous permettre d’apprendre les mécanismes mentaux et physiques pour contrôler votre éjaculation« .