©iStock

Beaucoup d’hommes aiment imaginer qu’ils sont les Dons Juans les plus confiants, même s’ils sont stressés au moment de se déshabiller. Voici comment calmer les choses et vous amuser

La plupart des hommes pensent qu’ils doivent accumuler autant de partenaires sexuelles que possible. Pour beaucoup d’hommes, le nombre de partenaires sexuelles est un élément essentiel de leur masculinité. Et même si vous pensez que c’est stupide, il est probable que vous y pensiez de temps en temps.

Que faire quand faire l’amour avec une nouvelle partenaire vous angoisse ?

Beaucoup d’hommes se sont vus confrontés à ce problème. Vous voulez faire l’amour et prendre votre pied, mais le stress que vous ressentez avec de nouvelles partenaires peut être handicapant. Vous êtes nerveux en pensant à ce à quoi elle s’attend et à ce qu’elle va penser de votre performance. Vous ressentez une grande pression et vous voulez tout faire parfaitement dès les premiers instants. Toute cette pression et ce stress affectent sérieusement vos performances sexuelles et votre plaisir.

Si vous rencontrez ce problème, voici sept conseils à suivre :

1 – Détendez-vous

Tout d’abord, vous devez savoir que tout le monde est stressé à l’idée d’avoir un rapport sexuel avec un nouveau partenaire. Le sexe est un acte vulnérable, même quand il est décontracté. Être stressé est une réponse totalement normale et prévisible. Cela peut vous aider à vous souvenir que vous n’êtes pas le seul à vous sentir nerveux. N’oubliez pas qu’elle aussi est nerveuse.

Se détendre n’est pas une tactique désinvolte. Dites-moi si cette situation vous paraît familière : vous commencez à être nerveux. Vous vous en voulez de vous sentir nerveux. Vous vous lancez dans un cercle vicieux de nervosité. Vous vous sentez encore plus nerveux.

Vous pouvez rompre cette spirale si vous arrêtez de vous en vouloir d’être anxieux. Dites-vous juste « OK, je suis nerveux et ce n’est pas grave. Pas besoin de me critiquer pour ça ».

2 – Travaillez sur votre anxiété en-dehors de la chambre

Si l’anxiété est un problème persistant chez vous, travailler dessus, indépendamment de votre vie sexuelle, peut vous aider. Parfois, les expériences que l’on a au lit signalent des choses sur lesquelles on doit travailler en-dehors de la chambre.

Évidemment, l’anxiété est un vaste sujet qui comprend de nombreuses facettes liées à la santé psychologique, mais il y a beaucoup de façons différentes d’y remédier :

  • La psychothérapie ou la thérapie sexuelle
  • Le sport
  • Le sommeil
  • Les exercices de respiration
  • La pleine conscience
  • La méditation

3 – Ne vous précipitez pas

Beaucoup d’hommes se rendent anxieux sans que cela soit nécessaire car ils veulent être intimes avec une nouvelle femme aussi rapidement que possible. C’est en grande partie une question de socialisation : on apprend aux hommes à penser qu’ils doivent être proches d’une femme aussi vite que possible. Je dis « sans que cela soit nécessaire » parce qu’il n’y a vraiment aucune raison de vous presser. Si une femme souhaite être intime avec vous, elle ne va pas automatiquement changer d’avis simplement parce que vous prenez votre temps. Elle appréciera que vous ne soyez pas pressé de passer à l’acte.

Si avoir un rapport sexuel avec une nouvelle partenaire vous rend constamment nerveux, c’est peut-être un signe que vous avez besoin de ralentir. Vous pouvez éviter la nervosité en vous donnant le temps de connaître une femme avant de vous glisser sous les draps avec elle. Ne vous lancez pas dans des ébats torrides avant que l’anxiété n’ait été remplacée par l’excitation.

4 – Concentrez-vous sur les préliminaires

Prendre son temps ne doit pas être ennuyeux. Si vous vous pressez, vous empirerez votre nervosité.

Vous pouvez apaiser vos nerfs en passant quelques soirées à vous focaliser sur les préliminaires avec une nouvelle partenaire. Ne vous inquiétez pas. Vous concentrer sur les préliminaires vous donnera l’opportunité de mieux la connaître (ainsi que son corps), ce qui vous donnera plus confiance en vous.

N’oubliez pas que vous avez plus de chance de lui donner un orgasme avec vos doigts ou votre langue que durant l’acte sexuel en lui-même. Elle ne vous en voudra donc pas de changer de rythme.

5 – Considérez sérieusement votre envie de bien faire

Si vous n’êtes pas encore convaincu par mon conseil de ralentir, voici une autre raison de faire attention : si vous vous pressez, il y a plus de chances pour que vous fassiez l’expérience de problème de performance.

Je travaille avec beaucoup d’hommes qui ont des problèmes de performance. L’une des choses les plus fascinantes, c’est qu’ils ne sont jamais constants. Certains hommes en font l’expérience dans certaines situations et pas dans d’autres. Mes clients ont remarqué que quand ils suivaient mes conseils leur disant de ralentir et d’apprendre à connaître une femme avant de coucher avec elle, ils avaient beaucoup moins de problèmes. J’ai capté votre attention là, pas vrai ?

6 – Considérez vos attentes…

Posez-vous les questions suivantes : que veut dire, exactement, « performance » pour toi ? Qu’attends-tu de toi au lit ?

L’un des exercices que je fais avec mes clients, c’est de leur demander de faire une liste des attentes qu’ils ont d’eux-mêmes au niveau sexuel. Vous pouvez faire la même chose. Faites une liste de ce que vous pensez être censé faire au lit. Écrivez tout ce qui vous vient à l’esprit.

Ensuite, réfléchissez à ce que vous avez écrit. Est-ce que ces attentes sont vraiment raisonnables ? Diriez-vous à votre meilleur ami qu’il doit avoir ces mêmes attentes ? Vous attendez-vous à la même chose de la part de votre partenaire ? Parfois, considérer les attentes que vous avez de vous-même de façon objective peut aider à réaliser à quel point elles sont ridiculement hautes.

7 – … et trouvez-vous en d’autres

Je travaille aussi avec beaucoup de femmes. Nous parlons de ce qu’elles veulent vraiment de la part de leur partenaire pendant l’amour. Voilà ce que j’ai appris : elles ne veulent pas que vous soyez une machine. Même lors des actes sexuels décontractés, les femmes cherchent à ressentir une sorte de connexion avec leur partenaire. Elles veulent s’amuser. Elles veulent savoir que vous vous souciez de leur plaisir. Elles veulent sentir que vous êtes là avec elle. Elles parlent rarement (si ce n’est jamais) de performance parfaite.

Ces attentes vous semblent plus atteignables que celles que vous avez de vous-même ? Si vous pouvez changer d’avis sur vos attentes, votre nervosité diminuera de façon drastique.

Par Vanessa Marin / Traduit par Mélanie Geffroy