Vous pensez être l’homme de sa vie ? Mais si elle avait déjà un plan B ?

Il existe 50 % de chance que votre copine possède un plan de repli au cas où les choses tourneraient mal dans votre couple. C’est en tout cas ce qu’affirme une nouvelle étude venue de Grande Bretagne.

Mais qui est ce plan B ?

D’après une étude menée sur 1000 femmes britanniques, son plan B pourrait être un vieil ami qui a toujours eu un faible pour elle. C’est quelque chose d’assez courant chez les femmes d’avoir une idée hypothétique afin de savoir quoi faire dans le cas où leur couple ne fonctionnerait pas. Il y a un certain confort de savoir qu’elle pourra toujours rappeler ce mec qui la complimentait sans cesse à l’université.

C’est grave docteur ?

« Il s’agit simplement d’une gestion du risque » explique le Docteur Christie Hartman, spécialiste des relations de couple. « Peut importe à quel point votre partenaire est génial, un engagement est un risque à prendre, les choses peuvent mal tourner. Imaginer que l’on possède un plan B permet de se sentir en sécurité. »

« Cela n’est pas vraiment différent de vos fantasmes sexuels », précise le Docteur Hartman. « Vous pouvez vous imaginer avoir une relation avec la serveuse qui vous fait votre café tous les matins sans pour autant réellement le faire ». Son plan B est simplement une option est non un fait alors ne perdez pas le sommeil pour cela.

Comment y remédier ?

D’après le Docteur Hartman la solution est très simple : « Tout ce que vous avez à faire est de vous assurez que le plan A fonctionne, ne lui donnez pas l’occasion de se diriger vers le plan B ».