Au lendemain des Mondiaux de natation, l’heure est au bilan. Et celui-ci est plutôt mitigé. Certains ont bien réussi à maintenir leur statut, tandis que d’autres ont fortement déçu un pays en quête de réussite à un an des JO d’été.

Avec 6 médailles dont 4 en or, la France se place au cinquième rang du classement général. Florent Manaudou a totalement survolé la compétition, avec deux médailles d’or en individuel et un titre en relais. Sa performance a d’ailleurs été saluée par tous et laisse présager plein de bonnes choses pour les Jeux Olympiques de l’année prochaine. Seul bémol, le nageur risque d’être en position de faiblesse s’il continue, comme il le fait, à se concentrer essentiellement sur de courtes distances comme le 50m.

Camille Lacourt s’est lui aussi imposé face à la nouvelle génération. La star des bassins que l’on disait fatiguée est revenue en forme, avec deux médailles à son actif, une d’or pour le 50 m dos et une autre en argent pour le 100 m dos. Il a également porté le relais 4x100m 4 nages, ce qui a permis aux quatre nageurs de remporter une médaille de bronze. Autre relais, cette fois-ci victorieux, le 4×100 nage libre qui avait remporté une médaille d’or dès le début de la compétition.

Si les hommes nous ont fait rêver, les femmes, elles, ont déçu. Aucune médaille féminine pour les Françaises et des résultats plutôt mitigés. Les nageuses ont besoin de se ressaisir si elles veulent faire le poids face à la concurrence, notamment américaine, en la personne de Katie Ledecky qui a remporté cinq médailles, toutes en or. Il faut dire que la natation féminine française a dû encaisser le choc de la mort de Camille Muffat, lors d’un accident d’hélicoptère, en mars dernier.

Notre interview des Cinq Fantastiques est toujours disponible en kiosque et sur nos applications de presse numérique.