[highlight]3/ la nourriture du bulbe[/highlight]
Ou comment faire du bien à son cerveau en passant à table.

Avec modération
« Deux verres de vin par jour améliorent significativement les fonctions cognitives », d’après le professeur Clinton Wright, neurologue de Columbia University de New York. Il a établi que des buveurs de vin occasionnels ont de meilleurs résultats lors de test d’acuité mentale que des cobayes qui n’en boivent jamais.

Qui l’eut cru ?
« Les aliments crus, ou le plus proche possible de leur état naturel (viande, œufs, poissons, légumes) et biologiques si possible, optimisent les fonctions cérébrales » selon Caroline Leaf, spécialiste de l’apprentissage.

La vie en vert
Les haricots verts restaurent la réserve naturelle de vitamine B du corps qui a tendance à être épuisée par le stress. « Les contraintes physiques et mentales bloquent l’action de certains neurotransmetteurs, notamment l’acétylcholine, ce qui a pour effet d’affecter la mémoire », précise le docteur Leaf.

Sommeil réparateur
« Manger des légumes avec des pâtes complètes facilitera votre sommeil, affirme Caroline Leaf. Ce qui aidera votre cerveau à consolider, rafraîchir et préparer les données qui constituent la mémoire. Manquer de sommeil affecte sensiblement les circuits du souvenir ».

Buvez, mémorisez
Selon le docteur Leaf, « la fluidité de la mémoire vient de l’hydratation correcte du cerveau. L’eau active les fonctions cérébrales. Le cerveau déshydraté libère du cortisol, une hormone qui réduit les dendrites, ces prolongements des neurones en forme de branches qui stockent l’info et créent la mémoire. »

 

Capture d’écran 2013-08-21 à 11.19.38

[highlight]4/ Testez votre “âge mental” [/highlight]
Votre cerveau et votre corps ont-ils vraiment le même âge ? Vérifiez-le avec cet exercice.

Le test
A Fermez les yeux et levez un pied.
B Enclenchez un chronomètre.
C Arrêtez le chronomètre dès que vous posez le pied au sol (ou si vous tombez)

Score Attendu
Vous devriez atteindre le score suivant : entre 20 et 30 ans : 28 secondes entre 31 et 40 ans : 23 secondes entre 41 et 60 ans : 15 secondes
Plus longtemps vous pouvez rester sur un pied, mieux votre cerveau fonctionne. « Le test sollicite votre équilibre géré par le cerveau ainsi que les fonctions du cervelet, qui vous indique la position de vos membres dans l’espace », explique le docteur Michael Roizen, auteur de Vous, mode d’emploi, édition Trécarré.

 

 

Rendez-vous demain pour la fin de notre dossier sur le cerveau !

————————

Bien dormir, c’est important :
– La nuit porte conseil
– Sport en chambre
– Les rêves lucides