Encadrement, conseil et motivation. Voilà ce que vous recherchez quand vous faites appel à un professionnel du coaching sportif personnalisé. Mais comment procéder et à qui s’en remettre? La marche à suivre.

DÉFINIR VOS OBJECTIFS
Perte de poids/remise en forme.
Renforcement musculaire/ prise de masse.
Préparation physique en vue d’une compétition, d’un événement.

VERS QUI VOUS TOURNER ?
Titulaire d’un brevet d’État des métiers de la forme ou d’une licence en sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps). Avec, de préférence, au moins un an d’expérience en salle derrière lui.
Sérieux, attentif, doté de connaissances techniques dans plusieurs disciplines, capable de vous motiver, de valoriser vos performances et potentiel.

OÙ?
À domicile (2m2 suffisent).
En club.
En entreprise.

LA PREMIÈRE SÉANCE
Un certificat médical doit vous être demandé.
Évaluation et tests (cardiaque notamment).
Définition du planning selon vos aptitudes et besoins.

LE PRIX ?
De 50 à 80 euros la séance, en moyenne.

CHAMPION À DISPOSITION ABDOULAYE FADIGA, neuf fois champion de France de boxe thaïlandaise et coach privé, a ouvert son nouveau complexe sportif, le 50Foch à Paris. D’anciens champions (29 titres nationaux et 16 titres internationaux tout de même) y partagent leur savoir. Le message qu’ils martèlent à leurs élèves ? « No pain, no gain ».
La première étape d’un bon coaching, selon vous, c’est…
…de déterminer le travail du coach. C’est pour cela que lors du premier rendez-vous nous effectuons un bilan complet avec coach référent, nutritionniste, ostéopathe. Et dans certains cas, nous réalisons aussi une prise
de sang, avec contrôle de la glycémie, mesure des triglycérides et analyse des masses pour pouvoir établir sa dépense énergétique journalière. Pour avoir un vrai résultat, il faut pratiquer au moins trois semaines, à raison de trois séances par semaine (pas forcément en salle) en ayant une diététique irréprochable.
Qui fait appel à vos services, en général ?
Tous les publics qui viennent pour un programme de préparation physique en vue d’une prise de masse, d’un marathon ou pour perdre du poids. Et les athlètes professionnels, tennismen, footballeurs, athlètes…
Quel type d’entraîneurs recrutez-vous pour satisfaire la demande de vos élèves ?
Notre équipe est composée de 12 coachs : boxeur, judoka, danseur, athlète, ancien champion de taekwondo… Pour la plupart, je les ai rencontrés lors de mon parcours sportif, entre autres à l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (Insep). Ce sont des personnes qui ont souvent un parcours associatif, ils ont été éducateurs sportifs en maison de quartier, en prison… Ils ont une éthique, et nous travaillons en famille.
L’expérience du haut niveau leur apporte un surplus de crédibilité, mais décuple-t-elle la motivation des coachés ?
Le bagage théorique ne remplacera jamais l’expérience de terrain, les larmes et les déceptions qu’a connues un athlète de haut niveau. No pain, no gain. Il n’y a pas de miracle. Ce que ces coachs peuvent transmettre, au-delà d’un savoir-faire et d’une méthode d’entraînement efficace n’est pas quantifiable. Les clients gagnent en confiance, apprennent à gérer leur stress, et cultivent le dépassement de soi.

——————

Et n’oubliez pas :
– Sexe ou pas ?
– Ne vous laissez plus dominer par la peur
– Soignez vos cheveux