Puissance, stabilité, équilibre : autant de points à travailler, grâce à quelques conseils. Résultats garantis.

LA BONNE POSITION
Lors de la montée sur le banc, votre tibia et votre cuisse doivent former un angle de 90 degrés. L’intégralité de votre pied doit reposer sur le banc, car c’est de là que partira l’impulsion qui vous permettra de vous hisser.

GAINÉ
Pour augmenter votre stabilité, contractez vos abdos comme si vous vous prépariez à recevoir un coup de poing dans le ventre. Serrez les fessiers. Cette position protège votre colonne vertébrale et réduit les risques de blessures au dos.

NE VOUS PENCHEZ PAS EN AVANT
Veillez à garder le dos droit quand vous poussez sur le banc pour vous hisser. Vous pencher vous facilitera la tâche, vous donnera de l’élan, mais diminuera vos gains.

LE PIED ARRIÈRE EN SUSPENSION
En ne posant pas le pied arrière sur le banc, pour garder l’équilibre, vous ferez travailler plus de muscles. Gardez la position pour faire durer la tension dans vos muscles et les faire travailler plus longtemps. Ne vous relâchez pas quand vous

——————

Et n’oubliez pas :
– Quand préservatif rime avec plaisir
– Nouveau danger pour le cœur
– Testez vos connaissances