Vous êtes écolo jusqu’au bout de vos eaux usées ? Vous en avez assez de gaspiller 1 500 litres par mois d’une eau qui sera retraitée avant de vous être refacturée pour repartir au fond de vos WC ? Construisez donc vos propres toilettes sèches !

LE MATÉRIEL
5 planches de bois 50 x 50 cm
1 seau en inox à anses de 50 litres 1 lunette de WC
Des clous et des vis
2 charnières
1 scie
3 m3 de copeaux ou 2 m3 de sciure

LA CONSTRUCTION
… L’idée étant de construire un cube (un trône, quoi !) pouvant supporter votre poids. Assemblez donc 3 planches afin de former le socle de vos toilettes. La 4e planche, qui servira de porte pour manipuler votre seau, est à fixer en façade avec vos deux charnières. Appliquez la lunette de WC sur la dernière planche afin de déterminer le tracé du trou que vous allez découper dedans. Sciez le trou, fixez la planche au sommet de votre coffre avec des clous, puis vissez la lunette et son couvercle dessus.
Placez le seau dans le coffre (attention : pile-poil sous le trou pour éviter de mauvaises surprises!).

L’UTILISATION
Avant la première utilisation, verser une couche de 10 centimètres de copeaux ou de sciure de bois au fond du seau. On en trouve dans les menuiseries ou les scieries (mais vous risquez de vous faire repérer) ou sur Internet (comptez environ 7 euros pour 100 litres de sciure, soit 300 utilisations).
Après chaque passage aux toilettes, versez deux louches de copeaux ou de sciure. L’action de décomposition du bois avec les excréments permet un compostage sans mauvaises odeurs.
Avant que le seau ne soit trop rempli, environ une fois par semaine, jetez le contenu dans la poubelle si vous êtes en appartement, ou allez le vider dans un coin de votre jardin dédié au compost. Vous pourrez ainsi vous servir de vos déjections comme engrais. N’ayez crainte : après décomposition, le compost est totalement manipulable.

—————–

Et pour garder la forme :
– 10 semaines pour préparer un semi-marathon
– Les meilleurs outils pour vos muscles
– Sculptez-vous un dos plus puissant