©iStock

Voici ce que vous devez savoir sur les tatouages : la durée d’une séance, comment trouver un artiste réputé et, oui, à quel point ça vous fera mal d’avoir « Aucune limite » tatoué sur votre cage thoracique

Vous songez à vous faire tatouer pour la première fois. C’est cool mais n’allez pas trop vite en besogne. Vous avez besoin de temps pour penser à ce que vous voulez vous tatouer sur la peau, à quel point vous en avez envie et comment vous faire tatouer sans risque, par quelqu’un qui sait ce qu’il fait.

Puisqu’il y a tellement de choses auxquelles penser avant de vous faire tatouer, nous avons discuté avec Tiffany Tattooz, propriétaire et tatoueuse de Ink Gallery Tatoo Shop à Woodland Park dans l’État du New Jersey.

Si vous êtes sur le point de vous faire tatouer pour la première fois, lisez cet article. Vous aurez les informations nécessaires pour prendre la décision et choisir l’emblème que vous arborerez (on espère) pour le reste de votre vie.

1 – Quelles sont les parties de votre corps les moins (et les plus) douloureuses à se faire tatouer ?

Tout le monde a un degré de tolérance à la douleur différent lorsqu’il est question de tatouage, mais il semble que les zones du corps les moins douloureuses pour la plupart des gens soient les bras et les hanches. Ces zones ont plus de tissu adipeux et moins de densité nerveuse, ce qui cause moins de sensations pénibles. La cage thoracique, les pieds et le milieu du torse sont les zones les plus douloureuses car elles contiennent moins de matière grasse, la peau y est très fine et l’os plus proche. C’est pour cela que vous ressentez plus la douleur causée par l’aiguille dans ces zones.

2 – Qu’arrive-t-il à votre peau lorsque vous vous faites tatouer ?

En gros, l’encre est déposée et insérée dans le derme de la peau. Les pigments sont trop gros pour être repoussés par les globules blancs, ils restent donc dans le derme de votre peau pour toujours.

3 – Comment devriez-vous vous préparer pour vous faire tatouer ?

Il est recommandé de nettoyer la partie de la peau ou de prendre une douche avant de vous faire tatouer, en particulier si vous travaillez avec de la peinture, des matériaux de construction, des déchets ou dans les égouts. Même si c’est mon travail en tant que tatoueur de m’assurer que cette zone est nettoyée, la nettoyer avant aide à éviter que les parties non nettoyées contaminent la zone propre.

Je nettoie tout d’abord la zone à tatouer, puis je la rase et l’asperge d’alcool pour m’assurer que la peau est complètement stérile.

4 – Combien de temps prend un tatouage à cicatriser ?

Les tatouages ont besoin d’environ deux semaines en moyenne pour cicatriser, même si ça peut parfois prendre plus de temps. Tout dépend de la peau du client et du temps qu’il faut pour réaliser le tatouage.

Je demande à mes clients de garder le bandage pendant 8 à 12 heures car cela permet au plasma (la façon naturelle du corps de guérir) de régénérer le tissu cutané, permettant ainsi un processus de guérison plus rapide et d’éviter la formation de croûte. Une fois le bandage retiré, je conseille à mes clients d’utiliser un savon anti-bactérien pour nettoyer le tatouage. Ils doivent utiliser de l’eau tiède, jamais d’eau chaude. Après avoir complètement nettoyé le tatouage, ils doivent verser de l’eau froide sur leur peau pour refermer les pores.

5 – Comment devriez-vous prendre soin de votre tatouage immédiatement après vous l’être fait faire ?

Lavez le tatouage deux fois par jour les trois ou quatre premiers jours car finalement, c’est une plaie ouverte au début. Après avoir nettoyé le tatouage, tapotez un essuie-tout dessus pour le sécher. (N’utilisez pas de serviettes car elles retiennent les bactéries.) Attendez 15 minutes puis appliquez une fine couche de crème hydratante avec des mains propres. Appliquez-en deux fois par jour (le matin et le soir) pendant deux jours. Moins vous en mettez, mieux c’est : utiliser trop de crème vous causera des problèmes au niveau de la cicatrisation et estompera le tatouage car les crèmes épaisses peuvent obstruer les pores.

Après le deuxième jour, optez pour une lotion sans odeur et appliquez-en 3 à 5 fois par jour selon sa consistance pendant deux semaines. Ne pincez pas et ne grattez pas votre tatouage pendant le temps de cicatrisation. Vous devez toujours vous laver les mains lorsque vous appliquez de la crème ou de la lotion sur votre peau. Vous devez éviter de vous exposer au soleil ou d’aller à la piscine pendant deux semaines et, encore plus important, afin que les couleurs de votre tatouage restent vives pendant de nombreuses années, vous devez toujours mettre de la crème solaire lorsque vous êtes dehors.

6 – Combien de fois avez-vous besoin de faire retoucher votre tatouage ?

Tout est une question de soin que vous apportez à votre tatouage et si des croûtes se sont formées. Si vous avez eu des problèmes lors de la cicatrisation, vous pouvez dire en deux semaines si le tatouage a besoin de retouches ou non. Si vous n’avez pas eu de problème, un tatouage peut tenir pendant 10 ans avant d’avoir besoin de retouches. Lorsque vous vieillissez, l’encre a également besoin d’être retouchée. Si vous êtes toujours au soleil, cela atténuera l’encre plus rapidement que si vous n’êtes jamais au soleil.

7 – Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui hésite à se faire tatouer ?

Ne vous faites pas tatouer à moins que vous ne vous réveilliez un jour en vous disant « Je suis prêt et je sais ce que je veux ». Je ne recommande jamais à quelqu’un de se faire tatouer s’il n’est pas certain de son idée ou s’il n’est pas sûr que les tatouages sont faits pour lui. C’est une procédure permanente. Vous devez donc vous assurer de vraiment vouloir quelque chose de gravé sur vous pour le restant de votre vie.

Si vous êtes prêt à vous faire tatouer, la prochaine grande étape est de trouver un tatoueur « spécialisé » dans le « style » que vous voulez. Jetez un œil à leur carton à dessins pour voir si vous aimez leur travail avant de prendre rendez-vous.

8 – Comment savez-vous si votre tatoueur est honnête ?

Vous pouvez le savoir s’il est reconnu, grâce à leur carton à dessins, à la longueur de leur file d’attente et à leurs prix.

9 – Comment varient les prix des tatouages ?

Certains tatoueurs ont un prix à l’heure et certains font payer en fonction du tatouage. Pour les plus gros tatouages par contre, certains ont un tarif à la journée.

10 – Est-ce facile de faire enlever un tatouage ? Est-ce douloureux ?

Enlever les tatouages au laser est un procédé douloureux qui nécessite de nombreuses sessions. Le procédé de cicatrisation est également difficile et peut potentiellement prendre des années. Tout dépend de la taille du tatouage.

11 – Comment a progressé la technologie en matière de tatouage ces dernières années ?

Encre : il existe aujourd’hui des marques d’encres de qualité qui durent plus longtemps sur la peau. Certaines encres noires sont tellement sombres que je ne peux même pas les utiliser pour ombrager un tatouage réaliste. Je ne peux les utiliser que pour des travaux sombres comme les tatouages tribaux.

Machine : il existe de nouvelles machines à tatouage qui ne font pas de bruit lorsqu’elles fonctionnent et qui sont légères, ce qui diminuent les risques pour le tatoueur d’avoir une tendinite et des problèmes au canal carpien. Vous avez presque l’impression de tatouer avec un crayon à papier.

Coût : aujourd’hui, j’ai même une « alimentation électrique sans fil » pour faire fonctionner mes machines. Elle calcule le temps que j’ai passé avec le client et le temps que j’ai pris à le « tatouer ». Ça n’existait pas il y a neuf ans. L’alimentation me montre même combien mes clients devraient payer selon le temps que j’ai passé sur eux.

Aiguilles : les anciennes aiguilles nécessitaient des machines différentes. Aujourd’hui, il existe des aiguilles à cartouche que vous pouvez attacher et détacher, vous pouvez donc n’utiliser qu’une seule machine.

Ressources : même les réseaux sociaux, YouTube et les podcasts en ligne ont rendu plus facile l’apprentissage rapide pour devenir un tatoueur. Les ressources sont énormes.

Par Adam Hurly / Traduction par Mélanie Geffroy