©iStock

Nos expertes répondent à vos questions les plus intimes, sans tabous 

« Quel est le meilleur ratio entre relations sexuelles sur le pouce et relations sexuelles plus romantiques ? Moi, je pense que 5 petites sessions de sexe valent une session romantique, mais ma copine est plus sur du 1-1. Je sais qu’elle veut se sentir spéciale, mais une vie sexuelle normale comprend environ 3 à 4 relations par semaine, non ? Dois-je mettre les pétales de rose sur le lit et la préparer 2 heures avant chaque rapport ? » Chris, Hyères

La plupart des femmes ne jouissent pas lors de relations sexuelles rapides, alors trouvez-vous juste qu’elle n’ait qu’un orgasme, contre cinq pour vous ? En tant qu’homme, vous êtes sans doute toujours prêt, mais une femme a besoin d’être un peu excitée avant de passer à l’action pure. Si elle vous demande un ratio 1-1, c’est que vos petites séances ne la font sans doute pas jouir. Et il n’y aurait donc pas de problème d’envie, mais bel et bien de préliminaires. Que faire, alors ? Tout d’abord, commencez par utiliser vos petites séances rapides comme séances d’excitation pour qu’elle ait envie de plus de sexe. Si vous cessez de viser votre jouissance et que vous vous en tenez à 15 minutes où vous vous concentrez sur son plaisir, vous serez surpris du résultat. Vous pouvez aussi modifier votre définition d’une petite séance pour inclure son orgasme. Soyez créatif, vous pouvez très bien passer 15 minutes à faire du sexe oral, à utiliser un vibromasseur, à vous dire des choses coquines… À vous d’inventer la recette du sexe pour recréer un lien émotionnel… du sexe fantaisiste, sensuel, avec de la musique, des caresses, le goût, du sexe pour se détendre, du sexe pour le sexe aussi ! Bien entendu, une petite session rapide ne mène pas forcément à l’orgasme pour les deux, le tout est de savoir ce que vous en attendez. Si après avoir tout essayé, votre libido la laisse toujours de marbre, occupez-vous tout seul (masturbez-vous), mais essayez aussi de lui faire comprendre que vous n’avez rien contre un peu de charité de temps en temps, ça pourrait passer.

« Ma petite amie veut qu’on essaie le sexe anal. vous avez des conseils pour que je me lance ? D’un autre côté, comme elle me l’a suggéré, si je la laisse explorer cette partie de mon intimité, dois-je me questionner sur ma sexualité ? » Idriss, Saint-Tropez

Si vous êtes tous les deux open pour cette pratique, commencez en position de la cuillère, tous les deux tournés du même côté et vous derrière elle. Mettez beaucoup de lubrifiant et stimulez la zone avec votre doigt en lui embrassant le cou et en lui disant des choses excitantes. Une fois que vous êtes tous les deux prêts, entrez doucement et pas trop profondément, puis laissez-la gérer la profondeur, petit à petit. N’allez jamais trop vite ou trop profond avant d’être passés par ce stade. Si elle ou vous pouvez en même temps lui stimuler le clitoris, ça peut aussi l’aider à apprécier la chose. Bien fait, le sexe anal ne fait pas mal. Commencez doucement, faites ce qu’il faut et communiquez. Pour répondre à votre autre interrogation, sachez que le sexe anal n’est pas synonyme d’homosexualité. L’homosexualité, c’est l’attirance pour une personne du même sexe, pas le résultat d’une préférence pour certaines pratiques sexuelles. D’ailleurs, beaucoup d’hommes hétéros aiment l’anal alors que certains homosexuels ne le pratiquent pas.

Si vous êtes prêt, je vous suggère de démarrer doucement : votre amie devra utiliser du lubrifiant (vérifiez que ses ongles soient bien taillés) ; elle pourra ensuite entamer un mouvement doux pour stimuler la prostate, ce que beaucoup d’hommes apprécient tout particulièrement. Par la suite, si la pratique vous plaît, vous pourrez passer à un petit vibromasseur pour débutants.

« Un jour, j’ai demandé à mon amie si ça nela dérangeait pas que je regarde du porno de temps en temps, elle m’a dit que non. Mais l’autre soir, elle n’était pas d’humeur câline, alors, quand elle est partie… Quand elle m’a demandé ensuite si j’avais joui, elle s’est énervée. est-ce que les femmes mentent quand elles disent que ça ne les dérange pas que l’on regarde de la pornographie ? » Jérôme, Tarascon

Les études prouvent que les hommes regardent tous de la pornographie. En fait, s’il existe un homme qui n’en regarde pas, nous ne l’avons pas trouvé. Si regarder occasionnellement du porno était anormal, alors la population entière aurait un sérieux problème ! Même en couple, chacun doit garder son individualité et ses principes. Alors, lors d’une nouvelle relation, mettez d’abord à plat vos attentes et voyez si elles sont compatibles. Cependant, si une femme avisée comprendra que le porno peut permettre à un couple de tenir, surtout pour les hommes, ça ne veut pas forcément dire qu’elle le vit bien. Il faut savoir si elle est satisfaite de votre vie sexuelle et si elle se sent en sécurité dans votre relation. Si ce n’est pas le cas, la pornographie pourrait intensifier son mal-être. Aussi, n’était-elle vraiment pas d’humeur ou avait-elle tout simplement besoin de plus de romance ou de séduction d’abord ? Si c’est le cas, elle a pu se sentir négligée. La prochaine fois, essayez plutôt de lui demander si elle désire autre chose pour l’exciter… elle pourrait vous étonner.

« Ma copine s’entend bien avec un de ses ex et va parfois dîner avec lui en tête à tête. Elle me jure qu’il n’y a plus rien entre eux, devrais-je m’inquiéter ? » Noah, Metz

Si vous devez vous inquiéter de votre copine ? Oui, toujours et pour absolument tout, sauf pour ça ! Avec la conjoncture actuelle, il y a bien des raisons de mal dormir la nuit, mais l’inquiétude que votre petite amie ait toujours des sentiments pour son ex ne devrait pas en faire partie. Pourquoi ? Parce que, de toute manière, si c’est vraiment le cas, vous n’y pouvez rien, ABSOLUMENT RIEN. Mais peut- être prend-elle simplement plaisir à passer du temps avec lui car elle n’en a jamais été amoureuse, tout d’abord, ou bien… parce qu’il paie à chaque fois… Alors faites attention à ne pas trop vous impliquer là-dedans, car tout ce que vous ferez pour limiter son temps avec lui sera perçu comme du manque de confiance et du flicage. Pour finir, elle vous aime sans aucun doute. Et si elle n’est plus avec son ex, c’est qu’il y a des raisons, peut-être qu’il ne l’aurait jamais laissée sortir pour dîner avec un de ses ex ? Le plus important, c’est de savoir si vous lui faites confiance. Et, si non, pourquoi. Vous a-t-elle donné des raisons de ne pas avoir confiance en elle ? Si vous avez confiance en elle, ce sentiment d’insécurité vient peut- être de vous. Quoi qu’il en soit, la laisser faire vous rapportera plus de complicité que de problèmes. C’est aussi une bonne opportunité de travailler sur votre jalousie et, pourquoi pas, de renforcer votre confiance en votre amie.

« Une fille que je fréquente depuis peu me dit qu’elle a de l’herpès, mais qu’elle se soigne et que, par conséquent, je ne peux pas l’attraper. est-ce possible ? sinon, est-ce que ça vaut la peine de coucher avec elle et de prendre le risque de l’attraper ? Je sais que ça ne s’en va jamais vraiment. » Christian, Marseille

Aujourd’hui, si vous rencontrez une personne assez honnête pour vous avouer qu’elle a un herpès, elle est sans doute sous Zovirax ou Aciclovir. Les deux suppriment  l’infection, ce qui réduit les risques pour le partenaire sain, dont le danger d’une transmission durant les rapports, – qui peut arriver même sans plaies ouvertes. Si vous utilisez un préservatif, les risques d’infection sont très bas – environ 0,4 % – si la personne est sous médicaments. Il y a aussi de faibles chances que le préservatif craque s’il est bien mis. Vérifiez que l’emballage ne soit pas brûlé, troué ou chiffonné et faites attention lors de l’ouverture du sachet. Évitez le contact sexuel pendant au moins sept jours par précaution. C’est à vous de voir ce que vous déciderez de faire, mais une chose est sûre, la communication est primordiale dans une relation qui veut aller de l’avant.

« En érection, mon sexe n’est pas droit. est-ce normal ? » Yves, Cambrai

La majorité des hommes n’ont pas un pénis droit. Mais on estime entre1%et5%le taux de personnes concernées par un « pénis courbé » problématique. La déformation apparaît en érection et est assez souvent accompagnée d’une douleur. Lorsque la courbure ne cause pas de problèmes dans les relations sexuelles, aucun traitement n’est nécessaire. Rassurez-vous donc, si vous ne souffrez pas, avoir un pénis courbé est tout à fait normal et il faut vivre avec. Mais si vous avez mal, n’hésitez pas à consulter un urologue.