Marre de voir les autres s’éclater dans l’eau pendant que vous roupillez sous le parasol ? Réveillez-vous ! Chassez les grains de sable incrustés sur votre joue et préparez-vous à vivre un été dopé à l’adrénaline. Et pour vous être agréables, messieurs, c’est à Maika Monroe que nous avons demandé d’être votre monitrice particulière. Motivant, non?

« L’océan représente beaucoup de choses à mes yeux : la puissance, le danger, l’adrénaline
et une part de mystère. Bref, tout ce que j’aime. »
MAIKA MONROE kitesurfeuse pro

Des palpitations ? Le trouillomètre à zéro ? Rien de grave, le bonheur se mesure au nombre de battements du cœur… La preuve ? Des études australiennes ont montré que les mordus des sports extrêmes – parce qu’ils ont appris à surmonter leur peur – sont plus à même d’affronter les défis de la vie quotidienne et se sentent globalement mieux dans leur peau. Alors arrêtez de prendre racine sur la plage et donnez un nouveau cap à votre vie ! « Surfer procure un sentiment de liberté unique, confie Robby Naish, légende de la planche à voile. Il faut juste accepter de sortir de votre zone de confort. » Pas d’inquiétude, vous assimilerez les bases de ce sport assez facilement. « Le plaisir est immédiat et les progrès sont visibles dès la première fois. » Pourquoi donc s’en priver… Badigeonnez-vous de crème solaire, tournez le dos aux bikinis qui vous font de l’œil, et regardez loin vers l’océan. Parce que si vous vous jetez à l’eau, on peut vous assurer que cela ne passera pas inaperçu !

STAND-UP PADDLE
«Lors de votre première séance de paddle, préparez-vous à souffrir: les abdos, les grands dorsaux, la plante de vos pieds, tout votre corps va se rappeler à vous.Mais lorsque vous commencerez à gagner en puissance, vous verrez que vous progresserez, non seulement dans les sports de glisse mais dans tous les sports. Contrairement au surf où il faut du vent et des vagues, le paddle requiert seulement une planche, une pagaie et un plan d’eau. Ce sport est ce qui se rapproche le plus de l’idée de marcher sur l’eau. Et je ne connais personne pour qui ce n’est pas un rêve.»
Laird Hamilton,
Légende du surf et pionnier du stand-up paddle.

L’ERREUR DU DÉBUTANT
LAISSER LES BRAS FAIRE TOUT LE BOULOT. «Ce sont les abdos qui doivent travailler», insiste Sean Poynter, paddleboarder professionnel. «Bras tendus vers l’avant, pliez un peu les coudes et, à chaque coup de pagaie, opérez une légère rotation du torse, c’est elle qui vous donnera de la puissance.»

VOS PREMIERS PAS
ÉVITER LE VENT.
Vous pensez que de grandes rafales vous aideront à avancer ? Vous vous trompez ! Connor Baxter, ancien champion du monde de stand- up paddle, vous met en garde : «Un débutant peut vite se faire emporter au large par des rafales ou des courants forts.» Trouvez un plan d’eau calme avec si possible des vents faibles et apprenez les bases avec un moniteur. Il est aussi important d’être capable de retourner au rivage à la nage en tirant sa planche.

KAYAK SURF
«Décrire le sentiment qui vous envahit lorsque vous surfez une grosse vague n’est pas chose facile. Certains retiennent surtout la montée d’adrénaline. Pour moi, le plaisir vient de la recherche de la perfection; laquelle exige beaucoup d’entraînement, d’expérience et une connaissance globale de l’océan. Quand la vague parfaite arrive et que vous réussissez à la prendre, c’est un sentiment extrêmement gratifiant. Il n’y a que face à une vague de 12mètres de haut, prête à vous engloutir, que vous prenez la mesure de ça.»
Tao Berman,
ancien champion du monde et détenteur de trois records du monde de kayak surf

L’ERREUR DU DÉBUTANT
RETENIR SA RESPIRATION.
«C’est la dernière chose à faire et pourtant c’est le réflexe de tout le monde face à la peur» dit Tao Berman. «Mais c’est justement d’oxygène dont vous aurez besoin si vous vous retrouvez à l’eau. Alors restez détendu et continuez à respirer normalement. » Bref, soyez maître de vos nerfs.

VOS PREMIERS PAS
LA TAILLE COMPTE !
Un kayak aux dimensions adaptées permet plus d’efficacité et de confort. Envisagez de débuter avec un kayak surf IC (international-class). Plus long et plus rapide, il vous permettra de prendre un maximum de vagues. Demandez aussi aux habitués les horaires et les coefficients des marées et repérez les récifs coralliens pour éviter de les heurter à marée basse.

WAKEBOARD
«Ce sport a quelque chose de rythmique, conféré par l’effet de pendule, presque comme une danse; une sensation qu’aucun autre sport aquatique ne vous procure. Quand le vrombissement du moteur parvient à vos oreilles, ce sont plus de 4 tonnes qui vous tractent d’un seul coup. L’eau s’écarte, vous vous retrouvez debout sur la planche en position latérale et soudain tout fait sens.»
Shaun Murray,
Triple champion du monde de wakeboard.

L’ERREUR DU DÉBUTANT
ESSAYER DE SE METTRE DEBOUT TROP TÔT.
«Il faut laisser le temps au bateau de vous hisser hors de l’eau», explique Tarah Mikacich, wakeboardeuse professionnelle. «Détendez-vous, tendez les bras, et pliez les jambes le plus possible. C’est une position peu intuitive mais il est important de rester le plus compact possible et de laisser le bateau faire son travail.» Et demandez au conducteur d’y aller en douceur, pas la peine de mettre les gaz dès le début !

VOS PREMIERS PAS
UNE FOIS QUE VOUS ÊTES SUR LE WAKEBOARD, NE FAITES PAS FACE AU BATEAU.
Mettez-vous de profil, les hanches et les épaules alignées avec la longueur du bateau. Cette position vous permettra d’éviter pas mal de chute. Demandez aussi au chauffeur de suivre la même trajectoire que les autres bateaux, c’est l’usage et cela réduira aussi significativement le nombre de vagues.

KITESURF
«C’est le sport extrême tout- terrain par excellence: plan d’eau calme, grosses vagues, neige, glace, terre ferme ; avec des vents forts ou faibles. Aucun frais: ni essence, ni remontées mécaniques, et pas de licence à payer. Les sauts peuvent atteindre la hauteur de certains immeubles et la vitesse de pointe dépasse parfois celle autorisée sur le plancher des vaches, et ça rien qu’en utilisant la force du vent et votre corps. Ce sport, c’est la liberté absolue!»
Rob Douglas,
Skipper et kitesurfeur professionnel, détenteur du record du monde de vitesse.

L’ERREUR DU DÉBUTANT
ESSAYER DE PRENDRE LE DESSUS SUR LE KITE.
Le contrôler nécessite du doigté, pas la peine d’y aller comme une brute. Quand l’aile tire avec force, la plupart des gens ont tendance à se crisper et à donner ainsi plus de puissance au cerf-volant. Au contraire, pour ne pas se faire mal, il faut relâcher un peu la prise de main et laisser l’aide redescendre doucement.

VOS PREMIERS PAS
ESSAYEZ DES COURS AVEC DIFFÉRENTS MONITEURS, FORMÉS À LA DISCIPLINE.
Et veillez aussi à être suivi par un bateau ou un jetski en cas de pépins. Si vous êtes blessé, fatigué, ou coincé, le moniteur pourra venir à votre secours. On insistera aussi sur la qualité du matériel – la marque Cabrinha est une valeur sûre. À l’achat, comptez plus de 1000 euros. Sinon optez pour une location (entre 75 et 100 euros par jour).

PLANCHE À VOILE
«Jamais vous n’oublierez la toute première fois où vous parviendrez à faire sortir la voile de l’eau. Même les plus sportifs n’y arrivent pas du premier coup. Et ce n’est qu’une difficulté parmi d’autres. Mais un jour, à force de patience et d’efforts, toutes les conditions seront réunies et, là, voile bien en main, pieds cloués à la planche, vous vous verrez fendre l’eau sans effort. La jouissance ultime!»
Robby Naish ,
24 fois champion du monde de planche à voile

L’ERREUR DU DÉBUTANT
UTILISER DU MATÉRIEL DATÉ.
Ces cinq dernières années grâce à la fibre de carbone, le matériel est à la fois plus léger et solide. «Les gens me disent tout le temps que la planche à voile est un sport trop exigeant physiquement et qu’ils ne pensent pas être suffisamment puissants», témoigne Kevin Pritchard, ancien champion du monde de planche à voile. Mais ne vous y trompez pas, un équipement adapté fait toute la différence. Pour son vaste choix de planches, le champion recommande la marque Starboard. Et pour les voiles? Ezzy. «Elles sont increvables», ajoute Kevin Pritchard.

VOS PREMIERS PAS
AJUSTER CORRECTEMENT VOTRE WISH – L’ARCEAU QUI VOUS PERMET
DE VOUS DIRIGER. «Réglez-le à hauteur d’épaule et attachez-le fermement au mât», conseille Guy Cribb, ancien entraîneur de l’équipe britannique et 13 fois champion de Grande- Bretagne. «S’il est branlant, vous perdrez l’équilibre.» Et afin d’assurer plus de stabilité, «évitez de fixer vos mains mais regardez loin devant», conclut-il.

Facile d’accès quel que soit le niveau ou la condition physique, le Stand up paddle est LE tout nouveau sport de glisse à la mode. En balade sur eau plate ou en surf sur les vaguelettes, il pourrait bien vous convaincre. À louer ou à acquérir. D’ailleurs, Tribord a conçu une planche polyvalente, multi-usages : le SUP 500 10’5. Poids : 10,5 kg avec ailerons.
Prix de vente conseillé : 660 €, www.tribord.com

——————

Et n’oubliez pas :
– Quand préservatif rime avec plaisir
– Nouveau danger pour le cœur
– Testez vos connaissances