Être jaloux, après tout, ce n’est pas si grave ! Et si finalement cela pouvait affecter votre fertilité ?

Les hommes qui fouillent dans les affaires de leur copine semblent posséder des spermatozoïdes plus faibles. C’est du moins ce que révèle une nouvelle étude australienne.

Dans cette étude, les hommes qui ont montré un haut degré de jalousie – en espionnant les sms de leur copine, ou l’empêchant de sortir seule – possédaient une plus faible concentration de spermatozoïdes dans leur sperme. Ces spermatozoïdes semblaient également montrer une mobilité réduite par rapport à des hommes moins possessifs.

Comment cela fonctionne ?

Cette diminution de performance dans les spermatozoïdes semble être liée à un mécanisme évolutif qui supprime la compétition entre spermatozoïdes, explique Samantha Leivers, la doctorante auteure de l’étude. La logique derrière tout cela est la suivante : si un homme arrive à persuader sa femme d’éviter toute rencontre masculine, son sperme ressentira inconsciemment un manque de rivalité qui se traduira immédiatement par un manque de rivalité entre spermatozoïdes. Ainsi, les petits nageurs perdront une partie de leurs performances.

Vous n’êtes pas du genre jaloux ?

Même si vous n’enfermez pas nécessairement votre copine chez vous, vous pouvez, inconsciemment, lui acheter des bijoux pour signaler à autrui qu’elle est prise. Peut-être vous plaignez-vous d’elle devant les autres pour ne pas la rendre désirable ? Apprenez à la laisser vivre sa vie afin de préserver votre fertilité.

Retrouvez nos derniers articles santé :