Aux États-Unis, les régimes sans gluten sont à la mode et nombreuses sont les célébrités qui vantent les bienfaits supposés de cette alimentation.

Mais le gluten, protéine présente dans la plupart des céréales, n’est pas mauvais en soi. L’intolérance au gluten, liée à un déficit génétique d’une enzyme qui permet de le digérer, ne concerne pas plusde1%dela population française. Vous pensez que c’est votre cas ? Vous souffrez d’inconfort intestinal, d’aphtes ou d’éruptions cutanées quand vous ingérez du gluten ? Commencez par tenir un journal de bord alimentaire de manière à établir un diagnostic fiable. Éliminez ensuite le gluten de votre nourriture pendant deux semaines. Vous constaterez alors la différence (ou pas) et il sera temps de consulter votre médecin ; une simple prise de sang permet de mettre en évidence la présence des anticorps spécifiques de la maladie cœliaque (intolérance au gluten) et une endoscopie confirmera le résultat.

——————–

Et n’oubliez pas :

– De nouvelles méthodes d’entraînement
– 36 façons de séduire une fille
– Rechargez vos batteries