Pas d’arbitre pour sanctionner ? Aucune importance, jouez réglo !

Une étude italienne a montré que les régions du cerveau impliquées dans le traitement des infractions aux règlements « s’allumaient » chez des basketteurs confirmés quand on leur présentait des photos d’une faute commise par un autre joueur, et ce, malgré les efforts des scientifiques pour les déconcentrer. Les chercheurs en concluent que la pratique régulière d’un sport pourrait habituer le cerveau à réagir instinctivement à des violations des règles du jeu.

—————–

C’est bon à savoir :
– 4 idées reçues sur les muscles
– Les bienfaits de l’acupuncture
– Embrassez comme un pro