Chaque semaine, le site de coaching sportif Fysiki offre aux lecteurs de Coach Magazine des informations relatives à l’entraînement sportif et des conseils pratiques.

Une des grandes difficultés de l’entraînement, en musculation mais aussi pour tous les autres sports, est de savoir combien de temps et à quelle fréquence s’entraîner.

 L’importance du repos

Un des grands mythes du sport est celui qui fait croire que sans un entraînement quotidien d’au moins deux heures, il est impossible de progresser. C’est évidemment totalement faux. Il faut savoir que les muscles, et le corps en général, récupèrent et se renforcent pendant les phases de repos. Ce phénomène, qu’on appelle l’anabolisme, est naturel et permet aux fibres musculaires de se renouveler et de se développer. Il est donc essentiel de bien se reposer après une séance de sport, et de musculation en particulier. Sans repos, les fibres musculaires détruites pendant l’effort ne pourront en effet pas se régénérer.

La durée d’entraînement

Ici, il est important de rappeler que ce n’est pas forcément la durée de l’entraînement qui importe, mais davantage son contenu. Un entraînement très intense sera évidemment plus court qu’un entraînement en endurance. En musculation en revanche, il est toujours déconseillé de dépasser l’heure d’entraînement. En effet, après cette durée, le corps sécrète une hormone, le cortisol, dont l’effet principal est de détruire les fibres musculaires et d’empêcher l’anabolisme (on parle alors de catabolisme).

Les entraînements courts

Plusieurs études ont confirmé l’efficacité de l’entraînement court très intensif, il permet d’agir sur l’amélioration des performances sportives et sur la perte de poids.
D’autre part, les entraînements plus courts évitent également l’épuisement et diminuent ainsi le risque de blessure. Autant de raison qui vous feront apprécier l’entraînement avec Fysiki.

Qu’on se le dise, la réussite sportive ne vient pas forcément des entraînements très (trop) longs !