Crédits : Ingimage

Quand votre réveil hurle le matin, le bouton « répéter » peut apparaître comme votre sauveur. Mais en réalité, presser ce bouton est peut-être une idée horrible.

Toujours retarder le moment où vous allez finalement vous extirper du lit peut sérieusement impacter la qualité de votre sommeil et vous laisser dans un état d’esprit somnolent, selon W. Christopher Winter, médecin et président de la Médecine du sommeil et Neurologie de Charlottesville.

Mettons que vous programmez votre réveil pour 6 heures du matin mais que vous ne pensez vous lever vraiment au moins à 6h30. Appuyer sur le bouton « répéter » trois fois va rompre ce qui pourrait être 30 minutes de sommeil profond en trois morceaux d’un sommeil fragmenté et de mauvaise qualité, selon le Dr. Winter.

Vous avez dormi d’un sommeil profond toute la nuit. Quand vous appuyez sur répéter la première fois, c’est comme si vous étiez réveillé à moitié jusqu’à ce que le prochain réveille sonne. Par conséquent, vous n’aurez pas à émerger d’un sommeil profond quand ce sera le moment de se réveiller pour de bon.

Mais si vous continuez d’utiliser la fonction « répéter » au lieu de vous réveiller totalement, vous sombrez encore plus profondément dans le sommeil, rendant ainsi le réveil encore plus compliqué, explique le Dr. Winter.

Pour empirer la situation, retourner dormir pour seulement quelques minutes peut nuire à votre mémoire, et rendre le matin encore plus compliqué, selon une étude de 2012 publiée par le Brigham and Women’s Hospital.

Alors oubliez le bouton magique. Décidez de quand vous voulez vous lever et programmez votre réveil pour ce moment-là. Mais soyez vraiment honnêtes avec vous-mêmes : après tout, beaucoup d’entre nous se mentent le soir, et se raisonnent ensuite le matin. Mais au fond de nous, nous savons tous le temps que l’on prend à se lever. Conformez-vous-y.

Même si cela va vous demander de la discipline, le résultat sera à la hauteur de vos efforts : si vous adhérez à cette heure de réveil tous les jours, votre corps va s’habituer à cet horaire et adapter son horloge biologique, rendant ainsi vos matinées plus faciles à organiser, d’après le Dr. Winter.

PAR JADA GREEN / TRADUCTION DE L-C BOUTTIER