©iStock

Les récentes conclusions d’une enquête du Crédoc (centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) sont formelles : nous ne buvons pas assez. Or même une déshydratation mineure (1 %) diminue les performances musculaires et physiques de 10 %. Alors, tous à L’eau !

1 – Montez sur la balance !

Pesez-vous avant de faire du sport, puis après. Lors de vos entraînements, vous ne brûlez pas que des calories, vous perdez aussi une quantité importante d’eau. si cette perte est supérieure à 2 % de votre masse corporelle, vous êtes déshydraté. Il est alors impératif d’augmenter vos apports hydriques en buvant plus avant, pendant et après l’effort pour compenser le déficit.

2 – Comment s’hydrater ?

Lorsque vous transpirez, vous ne perdez pas seulement de l’eau, mais aussi des sels minéraux, comme le sodium. Pour une durée d’entraînement inférieure à 1 heure, l’eau seule suffit. mais si l’effort dure au-delà, il est nécessaire de contrebalancer les pertes en électrolytes avec des aliments salés (pour leur apport en sodium) ou avec des boissons énergisantes qui rééquilibreront votre réserve  glucidique. Ne vous contentez pas d’absorber de plus grandes quantités d’eau. celles-ci pourraient – en diluant le sodium dans le plasma sanguin – s’avérer contre-productives et provoquer une hyponatrémie aux conséquences graves pour votre organisme.

3 – Contrôlez la couleur de vos urines

C’est un outil facile et rapide pour surveiller votre hydratation : une échelle colorimétrique mise au point par le professeur Armstrong de l’université du Connecticut, aux États-Unis. Plus la couleur de votre urine est foncée, plus elle est concentrée et plus vous êtes déshydraté.

Capture d’écran 2015-07-07 à 11.37.51

 

4 – Les effets négatifs de la déshydratation…

Peut engendrer des problèmes gastro-intestinaux. Augmente la fréquence cardiaque (tachycardie). Entraîne une sensation de fatigue et accélère la consommation de nos réserves en glucose. Provoque des crampes et des tendinites. Diminue, de façon générale, les performances sportives.

LE SAVIEZ-VOUS ?

La vie est un lent processus de déshydratation. un fœtus est composé de 90 % d’eau, un enfant de 80 %, un adulte de 65 %, et ce pourcentage décroît à mesure que nous vieillissons.