Associer les aliments entre eux permettrait d’en optimiser les apports nutritionnels et d’en tirer le meilleur parti. Encore faut-il connaître les combinaisons gagnantes, celles qui font que « le tout est plus que la somme des parties », comme le disait le philosophe grec Aristote. Exemples.

Pour faire le plein d’énergie : POIS CHICHE + POIVRON ROUGE
Le pois chiche est une excellente source de fer. Or l’assimilation par l’organisme du fer d’origine végétale (fer non héminique essentiellement) est faible. Pour y remédier, rien de tel que la vitamine C, présente dans de nombreux fruits et légumes riches (comme le poivron rouge). Elle transformerait le fer non héminique en fer héminique, et rendrait donc son absorption plus facile. À l’apéro, servez du houmous sur des tranches de poivron rouge plutôt que sur des tranches de pain ou des chips.

Pour une peau éclatante : TOMATE + HUILE D’OLIVE
Le lycopène (caroténoïde qui confère à la tomate sa jolie couleur rouge) est un puissant antioxydant qui améliore l’hydratation de la peau et favorise le bronzage. Son assimilation par l’organisme est facilitée par la présence d’un support lipidique, comme l’huile d’olive. Une huile qui aurait des vertus antirides, à en croire une étude publiée dans The American Journal of Clinical Nutrition. Des bienfaits intérieurs qui se voient à l’extérieur !

Pour garder la ligne : PÂTES + VINAIGRE BALSAMIQUE
Pauvres en graisse, riches en glucides complexes, les pâtes sont idéales pour faire le plein d’énergie après une intensive séance d’entraînement. Malheureusement, la sensation de faim revient très vite après en avoir consommé. Pour ralentir la digestion, prolonger la sensation de satiété et éviter de grignoter, ajoutez quelques gouttes de vinaigre à votre assiette. Selon une étude réalisée par des chercheurs de l’université de l’Arizona, l’acide acétique du vinaigre ralentirait la digestion de l’amidon, freinerait le passage des hydrates de carbone dans le système sanguin et jouerait donc un rôle régulateur sur la réponse insulinique après un repas élevé en glucides.

Pour un cœur en bonne santé : FLOCONS D’AVOINE + POMME
Les flocons d’avoine sont riches en bêta-glucane, une fibre soluble qui ralentirait l’absorption des glucides dans l’intestin et favoriserait l’excrétion fécale du cholestérol, entraînant une diminution de sa fabrication par le foie et une réduction significative du taux de cholestérol sanguin. Ils contiennent également des composés phénoliques dont l’avenanthramide, qui prévient des dommages causés par les radicaux libres. Pour booster leurs effets, croquez dans une pomme, de préférence crue et avec sa peau. La pelure du fruit contiendrait plus de flavonoïdes que la chair. Or ces composés phénoliques sont de puissants antioxydants qui détruisent également les radicaux libres et limitent les lésions qu’ils peuvent causer.

Pour un système immunitaire renforcé : POULET + PATATE DOUCE
La patate douce est une excellente source de vitamine A, qui contribue au renforcement du système immunitaire et permet d’améliorer la résistance de l’organisme aux infections. Or une bonne assimilation de cette vitamine nécessite une juste consommation de zinc. La combinaison gagnante : une patate douce cuite au micro-ondes et servie avec du poulet et un peu de fromage.

—————–

Et pour ceux qui veulent en savoir plus sur les bienfaits de certains aliments :
– Gagnez grâce aux aliments
– Les aliments pour bien dormir
– 7 aliments que vous devriez manger tous les jours