Vos séances d’entraînement vont devenir ennuyeuses – voire contre-productives – si vous ne les revoyez pas toutes les 4 à 6 semaines. Vous avez deux moyens à votre disposition pour qu’elles restent stimulantes.

1. Changez d’exercices à l’intérieur d’une catégorie. Passez des tractions avec mains en pronation aux tractions avec mains en supination, par exemple.
2. Changez leur ordre. Si le dernier exercice de votre séance d’entraînement comporte 3 séries de 10 reps, essayez de le faire en premier, en utilisant des poids plus lourds pour 5 séries de 3 reps. Quelle que soit la stratégie que vous adoptez avec votre programme, je vous recommande vivement de vous accorder une pause d’une semaine entre les programmes. Inutile de vous arrêter complètement ; profitez juste de cette semaine pour en faire moins : un plus petit nombre de séries, avec des poids plus légers. Vous vous apercevrez sans doute que ce « repos » contribuera à booster vos progrès futurs. Et il est particulièrement important si vous vous sentez à plat et épuisé. Dernier point : la seule manière de savoir ce qui marche le mieux pour vous est de vous traîner jusqu’à la salle de musculation, de vous donner à fond et de voir ce qui se passe. Avant cela, les programmes les mieux pensés ne sont que des bouts de papier au fond de votre sac de gym.

—————–

Et pour garder la forme :
– 10 semaines pour préparer un semi-marathon
– Les meilleurs outils pour vos muscles
– Sculptez-vous un dos plus puissant