J’adore faire des cunnilingus à ma copine mais au bout d’un moment, j’ai mal à la mâchoire. Que faire ?
D’abord, je salue votre persévérance. Après un certain temps, n’importe quel mouvement répétitif devient douloureux, alors laissez-la vous aider un peu. La prochaine fois que vous commencerez à ressentir de la douleur, détendez-vous, contentez-vous de tirer la langue et pressez-la fermement contre sa vulve, puis laissez votre copine se frotter à vous. Autre technique : placez votre index sous votre langue en soutien. Aux premiers signes de fatigue, retirez-la et laissez œuvrer vos doigts.

La femme avec qui je sors passe son temps à envoyer des messages quand nous sommes ensemble. Suis-je obligé de faire avec ?
Bien sûr que non ! Vous pourriez fort justement lui demander de laisser son portable dans son sac. Mais vous risqueriez de la braquer. Essayez un « comment suis-je censé profiter de tes yeux magnifiques s’ils sont toujours rivés sur cet écran ? »
Si ça ne suffit pas, dites-lui simplement que la prochaine fois vous préférez la voir quand elle sera plus disponible. Elle comprendra le sous-entendu.

Je n’ai vraiment pas envie d’avoir des enfants. Dois-je le dire tout de suite à la femme avec qui je sors ?
Si je comprends bien, vous envisagez déjà cette relation comme potentiellement sérieuse. Si ce n’était pas le cas, aucune raison de mettre le sujet sur le tapis. Dans le cas où vous penseriez avoir trouvé la bonne – et en imaginant que ce sentiment soit réciproque –, il faut jouer cartes sur table dès le début. Abordez le sujet à un moment où vous êtes tous les deux détendus et dites simplement : « Écoute, tu me plais beaucoup et je vois bien que c’est en train de devenir sérieux entre nous, mais je pense qu’il faut que
je te dise quelque chose dès maintenant. » Là, dites-lui où vous en êtes sur la question des enfants et voyez comment elle réagit. Attention : elle peut penser que ce n’est qu’une étape et qu’elle sera capable de vous faire changer d’avis plus tard. Si vous êtes certain de ne jamais vouloir d’enfant, assurez-vous qu’elle a bien compris le message.

J’ai une petite amie mais pas mon pote. Malgré ça, il insiste encore pour que je l’aide à draguer en soirée et ça commence à devenir un peu lourd. Comment lui faire comprendre de se trouver quelqu’un d’autre ?
Si c’est un ami, il comprendra. Soyez franc et direct. Dites-lui : « D’accord pour t’accompagner en soirée mais si tu comptes sur moi pour t’aider à draguer, je me tire. » Après ça, il ne vous appellera que s’il veut vraiment vous voir et se trouvera un partenaire de chasse plus dévoué.

Selon un pote, il serait de notoriété publique que les femmes fantasment sur leurs amis hommes. Est-ce vrai ?
Fantasmer sur nos copains ? Je ne crois pas. L’amitié entre nous s’arrête aux bières et aux conversations. Évidemment, il peut nous arriver de nous demander à quoi ressemblent nos copains sans leurs vêtements. Mais cela n’a rien de sexuel, c’est de la simple curiosité. Tu peux dire à ton pote qu’il est mal renseigné et qu’à moins d’avoir Ryan Gosling comme ami, nous ne fantasmons pas sur nos copains mâles.

——————

Et n’oubliez pas :
– Quand préservatif rime avec plaisir
– Nouveau danger pour le cœur
– Testez vos connaissances