Chaque semaine, le site de coaching sportif Fysiki offre aux lecteurs de Coach Magazine des informations relatives à l’entraînement sportif et des conseils pratiques.

En préparant le corps aux efforts à venir l’échauffement réduit le risque de blessures lors d’un exercice physique et améliore les performances sportives. Pourtant, souvent bâclé et parfois même complétement oublié, il est la bête noire des sportifs débutants. Voici quelques informations qui vous prouveront que l’échauffement est indispensable à la pratique sportive et vous aideront à organiser un échauffement efficace et optimal.

Les bénéfices de l’échauffement sportif

En provoquant la dilatation des capillaires et en augmentant la température du corps, l’échauffement prépare votre organisme à l’effort. Il permet également à votre corps de s’adapter aux conditions environnementales comme la température ou l’altitude par exemple. L’échauffement permet de mettre en condition les muscles, le système cardio-vasculaire, les articulations, les nerfs, mais aussi le mental. Et oui, on l’oublie souvent, pourtant l’échauffement doit également permettre la mise en place d’une attitude mentale propice à l’effort.

 Les clés pour un échauffement réussi

Un échauffement efficace doit durer au minimum 10% du temps complet de la séance de sport. Autrement dit, si vous prévoyez de faire une séance d’une heure vous devrez, au moins, vous échauffer 6 minutes. Bien évidemment, cette durée doit être augmentée si vous faites du sport tôt le matin ou s’il fait très froid.

Par ailleurs, l’échauffement doit systématiquement être effectué avant chaque session. L’idée est de créer un véritable rituel dont vous ne pourrez plus vous passer.

Vos étapes :

  • l’échauffement général

C’est le moment de bouger son corps en entier afin de faire monter la température corporelle et d’augmenter le rythme cardiaque. Course, corde à sauter ou vélo sont des activités particulièrement intéressantes pour cette première phase.

  • l’échauffement spécifique

Terminez votre échauffement en augmentant progressivement l’intensité de l’effort et en commençant à faire les principaux gestes que vous aurez à faire pendant la séance proprement dite.

Maintenant que vous savez tout sur l’échauffement, n’oubliez pas de lui consacrer quelques minutes, vous vous éviterez des mois de convalescence en cas de blessure!