Stimulez vos taux de somatotrophine, ou hormone humaine de croissance, en mangeant bien. Voici huit aliments qui favorisent sa sécrétion. À intégrer dans votre alimentation au plus vite !

1 LA FRAMBOISE
La consommation d’aliments riches en mélatonine aide l’hypophyse à sécréter plus de HUGH. Une augmentation de production qui peut atteindre les 157 %. Et les framboises comptent parmi les aliments les plus riches en mélatonine. Ajoutez-en une poignée à votre bol de céréales, au petit déjeuner.
Source : Clinical Endocrinology.

2 LA CHAIR DE POISSON CRUE
La vitamine D est un précurseur hormonal d’une importance capitale. Une carence entraîne une chute des taux de certaines hormones stéroïdes, nécessaires à une bonne santé musculaire. Sachez donc que la chair de poisson crue, de saumon notamment, peut vous apporter jusqu’à 271 % des apports journaliers recommandés en vitamine D.
Source : Rikshospitalet Oslo University.

3 L’ANANAS
L’ananas est un aliment riche en sérotonine, une hormone qui sert de neurotransmetteur, joue sur le rythme circadien et a des effets sur l’humeur. Mangez-en en fin de journée pour mieux dormir. C’est pendant le sommeil que
les pics de sécrétion d’hormone de croissance se font !
Source : The Journal of Clinical Investigation.

4 L’HUILE DE COCO
Versez de l’huile de coco dans le shake que vous prenez avant l’entraînement (un gramme par kilo de poids de corps) pour stimuler la sécrétion d’hormone de croissance humaine durant les quatre heures qui suivent et améliorer votre résistance et votre endurance à l’effort.
Source : Journal of Endocrinology.

5 FÈVES DE SOJA
Vous prenez un en-cas avant vos séances d’entraînement : profitez- en pour faire le plein de L-arginine. Les fèves de soja en sont riches. Et cet acide aminé vital stimule la production d’hormone humaine de croissance trente minutes seulement après ingestion.
Source : université de Syracuse.

6 FÈVES
Les fèves constituent une excellente source de levodopa, précurseur direct de la dopamine. Celle-ci stimule votre hypophyse et, ainsi, la sécrétion d’hormones.
Source : université de Kobe.

7 LA VIANDE DE BŒUF
Les acides aminés présents dans la viande de bœuf aident votre organisme à synthétiser l’ornithine, un précurseur de l’hormone humaine de croissance deux fois plus efficace que l’arginine.
Source : université de Houston, Texas.

8 LE YAOURT
Des recherches scientifiques ont montré que l’ingestion de deux grammes, à peine, d’aliments riches en glutamine (acide aminé naturel) suffisait à stimuler la production d’hormone de croissance. Mangez-en un peu après le dîner pour booster vos taux.
Source : université d’État de Louisiane.

—————–

Et pour garder la forme :
– 10 semaines pour préparer un semi-marathon
– Les meilleurs outils pour vos muscles
– Sculptez-vous un dos plus puissant