Si vous suivez un peu ce qui se passe chez les  »célébrités » sur Twitter, vous aurez constaté que  le rappeur et acteur Curtis Jackson, plus connu sous le nom de 50 Cent, s’est lancé dans une croisade contre la masturbation, fin septembre. La masturbation ? Un pêché selon lui… Mais qu’en dit la science ? Faut-il se sentir coupable de se masturber ?

Doit-on sérieusement considérer les propos d’un homme qui dealait des drogues à l’âge de douze ans, traînait dans des gangs et s’est lui-même fait tirer dessus 9 fois  ? Désolé 50 Cent, mais pour le coup, nous allons nous rallier à ce qu’en dit la science : la masturbation, c’est bien et c’est sain.

Et d’ailleurs, en voici quelques preuves scientifiques :

Le sexe n’en est que meilleur !
Si vous ne savez pas ce que vous aimez, comment croyez-vous que votre partenaire va le savoir ? Masturbez-vous et découvrez ce qui vous plaît. Une fois que vous savez ce qui fonctionne, vous pouvez le montrer à votre partenaire, pour un plaisir mutuel amélioré.

Ça la rend plus dure !
Quand on prend de l’âge, on perd forcément un peu en musculature… même à cet endroit-là. Faire l’amour ou se masturber régulièrement entretient les muscles de la zone et évitent les problèmes d’érection ou d’incontinence. Visez l’orgasme trois à cinq fois par semaine pour un résultat optimum.

Ça renforce votre sperme !
Le sperme produit durant le sexe serait, si l’on en croit une récente étude, de meilleure qualité que celui produit par la masturbation (étonnant sujet d’étude, quand même…). La même étude montre que si l’on éjacule pas tous les 5 jours, la qualité et la quantité du sperme produit diminuent. Pour résumer : masturbez-vous souvent, ça nettoie la tuyauterie.

Ça protège votre prostate !
La masturbation fréquente, dès l’adolescence, est directement liée à un risque diminué de cancer de la prostate. Une étude montre même qu’éjaculer 5 fois par semaine diminue d’un tiers les risques d’être atteint. L’éjaculation éliminerait les toxines qui traînent dans votre urètre.

Et si vous avez des problème à obtenir des érections, en voici peut être les causes et les traitements, pour voir l’infographie cliquez ici.

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire.