LES PLUS FORTS SURVIVENT, C’EST INCONTESTABLE… et ils ne passent pas inaperçus. Résister à la fatigue permet de tenir plus longtemps et de sortir vainqueur de l’épreuve à l’issue d’une compétition. Prenez donc la mesure de votre endurance avec ce circuit isométrique dans lequel il faut tenir la position la plus difficile de trois mouvements classiques. Pratiqué chaque semaine, il contribuera aussi à renforcer l’activité des éléments pourvoyeurs d’énergie au sein de chaque fibre musculaire. Résultat : un surcroît de puissance non seulement pour manipuler des charges plus lourdes, mais aussi pour aligner vaillamment une rep après l’autre.

[box type= »shadow » ]CONSIGNES
Effectuez les exercices isométriques ci-dessous dans n’importe quel ordre en maintenant la position le plus longtemps possible sans bâcler la technique, puis passez au suivant. Objectif : enchaîner les trois exercices en 5 minutes sans faire de pause.[/box]

POMPE EN ISOMÉTRIE
Mettez-vous à quatre pattes, les mains écartées d’un peu plus de la largeur des épaules. Joignez les pieds et tendez les bras et les jambes. Descendez le corps jusqu’à ce que la poitrine soit à 2,5 cm du sol. Maintenez cette position.

FENTE EN ISOMÉTRIE
Debout, le pied gauche avancé de 60 à 90 cm. Descendez le corps jusqu’à ce que le genou gauche soit fléchi à 90 degrés et que le genou droit soitau ras du sol. Maintenez la position. Recommencez l’exercice avec le pied droit en avant.

SQUAT EN ISOMÉTRIE
Tenez-vous bien droit, les pieds écartés de la largeur des épaules et les bras tendus horizontalement devant le corps. Accroupissez- vous jusqu’à ce que vos cuisses soient au moins parallèles au sol et maintenez la position.

——————–

Et n’oubliez pas :

– De nouvelles méthodes d’entraînement
– 36 façons de séduire une fille
– Rechargez vos batteries