Si le jean fait partie intégrante du vestiaire masculin, il répond chaque saison à des tendances et des envies. Et si les formes caractérisent des looks, les teintes donnent aussi… le ton. Et déterminent l’allure.

j4

 

 

S’IL Y EN AURA POUR TOUS LES GOÛTS ET LES COULEURS, POUR 2015, LES MARQUES POSITIONNÉES LUXE ET PREMIUM MISENT UNE FOIS DE PLUS SUR L’INCONTOURNABLE SLIM ET LA TENDANCE PATCHWORK.

D’après une étude menée par un grand cabinet européen, les marques grand public s’approprieront quant à elles les surpiqûres ainsi que les délavages assez prononcés. Cette étude table sur des pièces « sport » mêlant jeans et joggings.

G-star est l’exemple chic, avec des pantalons en denim resserrés dans le bas. D’autres marques telles que Celio avec Denim Revolution et Kaporal avec son ExtenDenim misent également sur la sortie ce printemps d’une ligne mixant le jean au confort du jogging. Mais la tendance s’oriente aussi vers un style plus sport, plus large, plus baggy, et du coup vers un « essoufflement » du skinny. Votre jean aurait-il bientôt fini de vous coller à la peau ?

 

 

 

 

L’indispensable brut

j2C’est clairement la pièce indispensable d’une garde-robe masculine. En effet, c’est peut-être le vêtement plus polyvalent que vous pouvez avoir, tant il se place facilement dans tous les types de looks. Il passe sans problème avec des bottines, une belle chemise et une jolie veste pour sortir, tout comme dans des looks beaucoup plus décontractés avec des sneakers et un T-shirt. Et si vous souhaitez avoir un look plus baroudeur type blouson en cuir et chaussures résistantes, c’est une pièce qui est tout à fait adaptée !

L’intérêt du jean brut vient aussi du vieillissement : bien choisi, avec une bonne toile, il va se délaver au fur et à mesure des mois afin de donner une patine unique, propre à son porteur. Bien souvent, aucun délavage artificiel ne peut rivaliser avec un délavage totalement naturel et progressif. Les nuances sont bien plus riches et subtiles. Pour le choisir, n’oubliez pas de le prendre serré à l’achat (sans que ça soit trop inconfortable), car un jean se détend toujours au fil des ports.

Ainsi, si vous avez du mal à mettre un objet dans vos poches, si vos fesses sont aplaties par le jean neuf et si vos hanches et cuisses sont un peu moulées la toute première fois, c’est tout à fait normal. Il va beaucoup se détendre dans les jours qui vont suivre.

 

j3

Misez sur le gris

j5

C’est une pièce que peu d’hommes portent, et c’est bien dommage! Le gris est une couleur pratique à plusieurs égards : elle est claire, donc elle absorbe moins la chaleur que le bleu en été et, surtout, c’est une couleur très facile à assortir. En effet, le gris calme les couleurs vives, vous pouvez donc porter sans problème une écharpe plus colorée ou des chaussures dans les tons marron.

À l’instar du jean brut, c’est une couleur de jean aussi à l’aise avec des derbys et une cravate tricotée qu’avec des sneakers basses et un sweat-shirt. Vous remarquez que les jeans noirs ne sont pas abordés ici : nous les déconseillons. Avec le vieillissement et les lavages, la couleur se ternit et le jean revêt vite un aspect « fade » et pas très esthétique… Sans compter que le noir est loin d’être une couleur aussi élégante et facile à porter qu’on le croit. Il accentue les traits fatigués et tranche parfois trop avec certaines couleurs, contrairement au gris qui offre beaucoup plus de souplesse.

Le danger du délavé

Si le jean brut est la pièce la plus indispensable d’une garde-robe, le jean délavé est plus délicat à choisir. En effet, un beau délavage artificiel coûte cher à réaliser et il est franchement compliqué d’en trouver un dans les premiers prix. Vous devez absolument choisir un délavage le plus naturel possible, c’est-à-dire avec beaucoup de nuances au niveau des couleurs.

Cela dit, le jean délavé est une pièce très pratique pour décontracter un look (là où un jean brut est plus neutre) et qui s’assortit à merveille avec une paire de bottines un peu patinées. Restez intransigeant sur la coupe, en n’hésitant pas à vous tourner sur un semi-slim, car un jean délavé trop grand peut convoyer une impression de négligé. Une toile délavée se détend également, n’oubliez pas de l’acheter légèrement serré.

par Valo Binjacar