Professeur de yoga certifié depuis dix ans, Heberson a développé et structuré sa propre vision de la discipline. Nom de code : Vibhava yoga. Une méthode qui se veut plus accessible et adaptée aux besoins du monde moderne.

APRÈS DE NOMBREUSES ANNÉES DE FORMATION, de pratique et d’échanges avec ses élèves, Heberson s’est finalement aperçu que le yoga n’était pas si accessible que ça. Dans les discours, toujours les mêmes préjugés : «Ce n’est pas pour moi, je suis trop nerveux », «je ne suis pas assez souple», «c’est un truc de nana»… Pour y remédier, le jeune Brésilien a décidé de développer son propre yoga. Baptisée « Vibhava yoga » – qui signifie « évolution » en sanskrit –, cette nouvelle approche est le fruit de l’observation du mode de vie occidental. Objectif ? Respecter son propre rythme. «C’est une pratique qui vous apprend à mieux respirer, à vous relaxer, à vous concentrer, à travailler vos muscles et vos articulations, précise-t-il. Avec ma méthode, on découvre que le yoga s’adresse à tous et qu’il peut être facile.
Les positions sont simples, pas besoin de mettre les pieds derrière la tête pour avoir de réels bénéfices. » Se voulant à la fois accessible, complet et varié, le Vibhava yoga comprend des exercices gestuels, respiratoires, corporels et vocaux, ainsi qu’une phase de décontraction et de méditation.

UN YOGA ADAPTÉ À LA VIE URBAINE
Mais la véritable originalité de ce yoga est qu’il peut être pratiqué n’importe où : dans une salle de sport évidemment, mais aussi seul à la maison ou même au bureau, devant son ordinateur. «Afin d’adapter la pratique au quotidien, même en tenue de travail, j’ai développé des séquences bien spécifiques», détaille-t-il. Le jeune professeur a pensé ses cours pour une clientèle d’hommes et de femmes actifs, occupant des postes à responsabilités et qui ont besoin de développer de l’énergie au travers de la pratique du yoga. «Parmi mes élèves, j’ai beaucoup de sportifs et de chefs d’entreprise qui ont découvert toutes les vertus du yoga : la mobilité, la souplesse, la gestion de la respiration, du stress… ce que le sport ne peut leur apporter. » Autant de bénéfices pour être encore plus performant, que ce soit dans votre activité physique ou dans votre travail.

ON A TESTÉ !
Il faut être honnête, lorsqu’on s’apprête à suivre son tout premier cours de yoga, certaines phrases ont tendance à tourner en boucle dans la tête : «Pourquoi ai-je accepté?», «je suis trop raide» ou «les trucs mystiques, très peu pour moi». Les premières minutes ne rassurent pas : assis en tailleur, les yeux fermés, le buste droit, les mains posées sur les genoux et les paumes tournées vers le ciel, c’est parti pour quelques minutes de totale introspection. Le tout au son d’une world music aux larges influences « Buddha-Bariennes ». Le cliché est parfait. Mais voilà que les premières notes de « Nude » de Radiohead parviennent à nos oreilles, et déjà ça va (beaucoup) mieux. Le travail, le vrai, peut commencer. Tout en respectant son propre rythme, chaque élève enchaîne les positions sous les conseils et avec les petites corrections de Heberson : travail articulaire, maintien postural, positions de souplesse et même renforcement musculaire. Et surprise : c’est accessible, et fessiers et abdos travaillent. La séance s’achève comme elle a commencé, par un retour au calme pour le moins bienvenu. À cet instant précis, on est en effet bien plus disposé à se retrouver face à face avec soi-même. On ressort de là apaisé, ressourcé et avec l’agréable sensation de s’être réapproprié son corps.