©iStock

Il existe une multitude de marathons aux quatre coins du monde. En 2017, on vous lance le défi de tenter un marathon dans le désert. Entre paysages majestueux et effort physique intense, vous ne risquez pas d’être déçus 

Le Run the Rann

C’est au cœur du plus grand désert de sel de l’Inde, à l’ouest du Rajasthan, que se déroulera en février la 4e édition du Run the Rann, avec trois distances au programme : 161 km, 101 km et 51 km. Les difficultés seront nombreuses entre les terrains désertiques, les vastes marais salants, les portions boueuses et autres reptiles peu accueillants. Cette course vaut néanmoins le détour. Entrois jours, les coureurs feront le tour des anciennes ruines de Dholavira, situées sur une île, le plus important site archéologique de la civilisation de la vallée de l’Indus. Ils exploreront l’île et ses coins les plus reculés.

Du 10 au 13 février 2017

Pour plus d’informations cliquez ici

Le TREG

Avec 180 km, environ 2 400 m de dénivelé positif et des terrains désertiques sablonneux ou pierreux très variés, le TREG s’inscrit dans la catégorie des épreuves à cocher sur son agenda, d’autant qu’il se déroule dans un pays méconnu, le Tchad. Hormis l’épreuve phare qui se déroule en une seule étape non-stop, en boucle, en autosuffisance alimentaire à allure libre, en un temps limité à 72 heures, cet événement propose également deux autres courses. Le Half TREG, d’une distance d’environ 90 km pour près de 1 200 m de dénivelé positif, se déroule en une seule étape non-stop, en boucle, en autosuffisance alimentaire à allure libre, à effectuer en 35 heures maximum. Quant au TREG Marathon (45 km, 800 m D+), il séduira les coureurs moins habitués aux longues distances mais désireux de se frotter aux joies du désert.

Du 12 au 20 février 2017

Pour plus d’informations cliquez ici

Le Morocco Tizi N’ Trail

Une superbe course par étapes disputée aux portes du désert dans la région de Ouarzazate. Trois étapes de 25 à 35 km (et environ 2 000 m de dénivelé positif) sont proposées aux concurrents avec de multiples paysages : désert, vallées verdoyantes, montagnes de l’Atlas, oueds… Cette nouvelle édition partira des abords du lac de Bin El Ouidane pour rejoindre les sommets de l’Atlas. Deux choix se présentent aux concurrents du Morocco Tizi N’Trail : participer aux trois étapes en mode course ou effectuer les trois étapes en mode randonnée avec des distances adaptées (sur le même parcours).

Du 24 au 28 mars 2017

Pour plus d’informations cliquez ici

Le Marathon des sables

La référence des épreuves dans le désert. Six étapes de 20 à 80 km dans le Sahara sud-marocain attendent chaque année des concurrents du monde entier. Et les difficultés sont nombreuses : une température qui peut avoisiner les 50 °C, un terrain exigeant (dunes, plateaux caillouteux, oueds asséchés…), une course en autosuffisance alimentaire totale (où seule l’eau est fournie sur le parcours). L’une des courses les plus dures au monde, qui accueillera pour sa 32e édition près de 1 300 participants.

Du 7 au 17 avril 2017

Pour plus d’informations cliquez ici 

L’Éco-Trail de Ouarzazate

Cette épreuve de 75 km se décompose en trois étapes. La première de 22 km aura pour point de départ les fameux studios de Ouarzazate, qui ont servi de décors à Astérix et Obélix, mission Cléopâtre et à Gladiator, et se conclura au pied du Ksar d’Ait Ben Haddou, un village fortifié inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. La deuxième étape de 10 km aura pour cadre les oasis de Fint, tandis que la dernière course de 30 km se déroulera dans les oasis de Skoura, au cœur d’une magnifique palmeraie et de cultures irriguées. À noter que cet événement s’inscrit dans le cadre du développement touristique et sportif de Ouarzazate et a pour objectif de sensibiliser le grand public à la problématique de la protection du milieu naturel.

Du 18 au 21 avril 2017

Pour plus d’informations cliquez ici