Une simple volaille, une pointe de sel, un peu de poivre, quelques moitiés de citron : l’alchimie dans votre four ! Duquel vous sortirez un poulet croustillant, doré, bien plus savoureux que vous ne l’imaginiez. Pour cinq minutes, ou presque, d’efforts. Mais n’en restez pas là : le doux goût du poulet s’accommode de tout type d’assaisonnement. Faites le test en utilisant vos herbes aromatiques préférées, des épices ou des sauces. Ces variantes vous serviront de fil rouge. Pour un plat complet, disposez et faites cuire le poulet sur un lit d’oignon, de fenouil, de carotte, de céleri ou de pommes de terre émincés, en fonction de vos goûts.

Vous aurez besoin de :
1 poulet entier (de 1,5 à 1,8 kg), bio de préférence, vidé et prêt à rôtir
3 c. à soupe d’huile d’olive vierge extra Sel et poivre du moulin
Facultatif : 2 citrons coupés en deux

COMMENT FAIRE
1 Préchauffez le four à 200°C, placez la grille ou le panier à rôtir dans le tiers inférieur du four. Puis glissez-y un plat allant au four. Cela vous permettra, une fois la graisse fondue, de l’enlever. Arrosez le poulet d’un filet d’huile et frottez-le de sel et de poivre. Si vous le souhaitez, glissez les moitiés de citron à l’intérieur de la volaille.
2 Lorsque le plat est chaud, soit 10-15 minutes plus tard, disposez-y le poulet, blancs vers le haut. Faites rôtir, de 40 à 60 minutes (lire ci-contre « Juger de la cuisson »).
3 Retirez délicatement le plat du four. Puis inclinez-le légèrement pour que les jus de cuisson s’échappent de la cavité. Déposez ensuite le poulet sur une planche à découper. Laissez les jus de cuisson reposer 5 minutes, éliminez l’excédent de graisse. Coupez le poulet et servez-le avec son jus.

CIBLEZ JUSTE
La température interne d’une pièce de viande varie d’un endroit à l’autre. Insérez donc le thermomètre dans la partie la plus épaisse, c’est celle qui met le plus de temps à cuire.

IMPROVISEZ S’IL LE FAUT
Le thermomètre à lecture instantanée est le moyen le plus fiable pour s’assurer de la bonne cuisson d’une viande. Si vous n’en avez pas, fiez- vous à la bonne vieille technique du couteau pointu. Piquez une cuisse jusqu’à l’os à l’aide d’un couteau à éplucher : si le jus est rouge ou rosé, le poulet n’est pas cuit. Si c’est translucide, vous pouvez envoyer.

SUIVEZ LES RECOMMANDATIONS
Selon les autorités de sécurité sanitaire des aliments, une cuisson à des températures égales ou supérieures à 70 °C inactive les virus. Mais le poulet rôti continu de cuire hors du four, donc sortez-le avant que sa température ne dépasse les 68 °C.

Personnalisez-le :
Herbes aromatiques
Glissez quelques brins de romarin, de thym ou de persil dans le poulet avant de l’enfourner. Ou saupoudrez-le d’herbes de Provence – séchées ou fraîches (thym, origan).

Moutarde et vinaigre
Faites une sauce. Après avoir éliminé l’excédent de gras du jus de cuisson, incorporez-y une cuillère (ou plus) de moutarde
à l’ancienne ou de moutarde douce, de vinaigre balsamique ou vinaigre de cerise. Ajoutez un peu d’eau ou de vin jusqu’à obtention de la consistance souhaitée.

Miso et ail
Avant d’enfourner le poulet, enduisez-le légèrement de miso blanc ou frottez-le d’ail. Pour une saveur plus soutenue, appliquez ces assaisonnements sous la peau du poulet, à même la chair.

Soja et sésame
Enduisez de préférence le poulet d’huile végétale plutôt que d’huile d’olive avant de le faire rôtir. Puis versez un trait
de sauce soja et d’huile de sésame noir dans le jus de cuisson, une fois le poulet sorti du four.

Transformez-le :
1 En sandwich
Faites revenir des oignons émincés dans un peu d’huile d’olive. Lorsqu’ils blondissent, ajoutez le poulet émincé et une pointe de sauce barbecue. Laissez cuire en remuant souvent jusqu’à ce que le mélange soit bien chaud. Servez en roll ou en wrap, avec quelques feuilles de laitue ou de chou ou du chou blanc émincé, selon vos goûts.

2 En soupe aztèque
Récupérez les morceaux de viande qui sont restés sur la carcasse et découpez-les en petits morceaux. Puis plongez la carcasse dans une casserole remplie d’eau. Ajoutez-y un oignon coupé en deux et non pelé, quelques feuilles de laurier et laissez mijoter pendant une trentaine de minutes. Filtrez ensuite le bouillon, versez-y les petits morceaux de poulet et servez accompagné
de quelques dés de feta, chips de maïs, rondelles de tomate, radis et morceaux d’avocat.

3 En salade poulet curry
Prenez du poulet émincé, auquel vous ajouterez un mélange de mayonnaise, yaourt nature, coriandre hachée, oignon rouge émincé, assaisonné d’une pointe de curry. Salez, poivrez. Vous pouvez y ajouter quelques noix de cajou ou des dés
de pomme. Servez le tout sur des crackers ou des tranches
de pain, avec un trait de chutney (quel qu’il soit).

4 En quesadillas
Prenez du poulet émincé, auquel vous ajouterez du fromage râpé, un oignon rouge émincé et un mélange d’épices pour chili. Étalez le mélange sur une première tortilla de maïs (ou de blé). Posez une deuxième tortilla dessus. Badigeonnez le tout d’huile d’olive et faites griller, ou poêlez (3 minutes de chaque côté). Coupez la tortilla en quatre et servez-la accompagnée
de quelques quartiers de citron vert.

PETITE ASTUCE
Pour une découpe facile du poulet, munissez-vous d’un bon couteau à lame lisse (couteau de chef), puis commencez par détacher les cuisses et les avant-cuisses. N’oubliez pas de retirer les sot-l’y-laisse. Puis incisez les chairs le long du bréchet pour détacher les blancs de la carcasse.

————————

Prendre soin de son corps, ça se fait toute l’année :
– Sculptez votre ventre
– Votre programme en 4 semaines
– Brûlez un max de calories