Suivez nos conseils pour devenir beau et musclé sans bouger de votre lit !

Le Kamasutra, c’est ce sport qui vous permet de remplacer le vélo par une ravissante créature, la salle de gym au sous-sol par une couche confortable et la misérable décharge d’endorphine par un orgasme. Une demi-heure de sexe tranquille vous pardonne un croissant au beurre. Mais certains mouvements sont plus payants que d’autres. Petite sélection pour joindre l’utile à l’agréable, avec les recommandations de Gilles Orgeret, masseur kinésithérapeute et auteur de Mal de dos : vérités et mensonges (éditions Josette Lyon, 2011).

1/ Position encerclée
Plutôt douce, contrairement aux apparences, elle fait travailler plusieurs muscles sans forcer. Vous tenez votre partenaire dans vos bras et vous gérez le mouvement. Vos biceps sont étirés par le poids de son corps. La position renforce aussi le dos et les épaules, deltoïdes et lombaires.

[highlight]Recommandations[/highlight]
Cette position n’est pas trop fatigante non plus et elle est assez facile à tenir, à condition d’avoir un minimum de souplesse. Le mouvement de balancier réduit l’effort. « Mais elle risque d’être inconfortable si vous avez les lombaires fragiles, aussi bien pour vous que pour votre partenaire. »

[highlight]Et elle ?[/highlight]
Elle travaille un peu ses bras. Notez qu’elle vous accordera certainement un bonus pour l’originalité et l’aspect « câlin » de la position.

 

2/ Position raffinée
Musculation de la partie centrale du corps. La position et le mouvement de va-et-vient font travailler les muscles du bassin (obliques) et les muscles lombaires. En appui sur la partenaire, les bras ne sont pas très actifs. En revanche, le poids du corps repose sur les chevilles, et les mollets sont bien contractés.

[highlight]Recommandations[/highlight]
Cette position est à éviter si vous avez les genoux fragiles. D’autre part, si la femme glisse un coussin sous ses fesses, la pénétration sera plus profonde, et le bas de son dos favorablement étiré. »

[highlight]Et elle ?[/highlight]
On ne va pas se mentir, elle ne fait pas grand-chose. Le périnée se muscle un peu, et les cuisses sont légèrement contractées.

 

3/ Position du bâillement
Pour éblouir la plage ensoleillée avec ses épaules de maître-nageur. Tout le haut du corps travaille. Vous êtes en appui sur vos bras (biceps et triceps). Les muscles des épaules, les deltoïdes, sont fortement sollicités, et les pectoraux contractés. Au passage, vos vigoureux coups de rein sculptent avantageusement vos fessiers déjà presque parfaits.

[highlight]Recommandations[/highlight]
La position est assez classique, et vous vous musclez à peu de frais. Faites tout de même attention à votre dos. « Si vous avez les lombaires fragiles, les mouvements du bassin peuvent être pénibles à la longue. En quittant cette position, il vous est recommandé de rouler sur le côté, plutôt que de vous retirer en arrière. »

[highlight]Et elle ?[/highlight]
En serrant le vagin, elle muscle son périnée. Si elle participe au mouvement, les hanches et le bassin travaillent aussi.

 

Ce midi, nous verrons trois nouvelles positions, histoire de vous laisser le temps d’essayer déjà celles-ci.

————————-

D’autres conseils pour se tortiller sous la couette :
– 4 positions sexuelles à essayer
– 10 astuces pour être plus endurant sexuellement
– Du froid pour des nuits chaudes