©Fotolia

Alors que le froid s’installe, les comportements alimentaires changent. Les soupes reviennent en force, alors autant en profiter ! Comme toujours, il s’agit de respecter le rythme des saisons, et de redécouvrir les bons produits pour votre corps.

 

Fruits et légumes bio de saison

On ne répètera jamais assez l’importance des saisons. Les respecter est d’une importance capitale. Tout d’abord, nous sommes génétiquement conçus pour consommer certains aliments à des moments précis de l’année. Des millénaires d’habitudes alimentaires ont façonné notre corps. Or notre alimentation a plus changé en 70 ans qu’en 3 millions d’années. Il serait peut-être temps de revenir à ce pour quoi nous sommes faits…

Mais surtout, respecter les saisons est affaire d’écologie. Loin d’une lubie de soixante-huitard attardé, le respect des saisons est l’une des clés du développement durable qu’appelle notre société si elle s’entend viable, même à court-terme. Sachez qu’un aliment parcourt en moyenne environ 3500km avant d’arriver dans notre assiette. Imaginez l’empreinte carbone de notre bol alimentaire ! Avons-nous réellement besoin de fraises en novembre ? Ne peut-on se contenter des fruits et légumes de saison, au demeurant excellents d’un point de vue nutritionnel ?

 

Vitamine A, santé du foie, et omega-3 

La saison froide est propice à faire le plein de bons nutriments. C’est même le meilleur moment de l’année pour le faire, car votre santé est agressée au quotidien.

Commençons par la carotte. Voilà un légume qui, ajouté aux salades ou aux smoothies, renforcera vos défenses naturelles. En effet, c’est un aliment riche en vitamine A. Celle-ci intervient dans les réactions chimiques immunitaires anti-inflammatoires. Elle vient revitaliser votre flore intestinale, lui permettant de combattre efficacement les mauvaises herbes et d’éliminer les agents pathogènes. D’autre part, la carotte est un aliment riche en fibres, ce qui vous garantira un intestin propre, efficace, apte à jouer son rôle à la perfection.

Autre super aliment : le céleri. Si vous pouvez en user et en abuser, sachez que vous pouvez en consommer sans modération les lendemains de fêtes. En effet, cet aliment possèdes des qualités dépuratives non-négligeables, qui feront grand bien à votre foie. Surtout si la soirée a été alcoolisée ! De quoi raviver les fonctions hépatiques, afin de préserver votre foie, un organe particulièrement sensible dont il faut prendre soin.

Enfin, misez sur l’avocat ! Oubliez les idées reçues qui arguent que l’avocat est trop gras, trop calorique. C’est du bon gras, pardi ! L’avocat est plein d’omega-3, un gras qui vous rendra bien des services. Il participe à la formation des neurones, compose les membranes cellulaires, et se convertit en précurseur des hormones stéroïdiennes responsables de la prise de muscles !

Vous le voyez, en agrémentant vos salades régulièrement de carottes, d’avocat et de céleri, voire en vous concoctant des dîners monodiètes, vous ferez de la saison froide une saison forte.