madelineMADELINE HALLER, la Girl Next Door de Men’s Health, répond aux questions que vous vous posez au sujet des femmes, du sexe et des relations entre hommes et femmes.

 

 

Comment les femmes préfèrent-elles qu’on leur fasse l’amour ? Sauvagement ou tendrement ?
Cela dépend des moments. Vous venez de lui organiser un dîner aux chandelles ? Sortez le grand jeu ! Mots doux, gestes tendres, traitez-la en princesse. Si, en revanche, vous vous êtes envoyé quinze shots de téquila et avez squatté le dancefloor toute la nuit, laissez tomber le romantisme. Ce que vos deux corps moites réclament ? Que vous laissiez s’échapper la bête de sexe qui sommeille en vous. Le désir d’une femme est mouvant, sachez lire les signaux corporels et adapter votre comportement en conséquence. Et si vous avez réellement peur d’être à côté de la plaque, une solution simple existe: posez-lui la question. Les femmes d’aujourd’hui n’ont généralement aucune réticence à exprimer leurs désirs clairement. Sachez surtout que ce qu’une femme apprécie avant tout, au-delà des deux extrêmes – parties de jambes en l’air sauvages ou tendres ébats –, ce sont les hommes à l’aise dans l’une ou l’autre de ces situations et qui n’ont pas peur d’innover, quitte à flirter parfois avec les tabous. En bref, ce qu’une femme, n’importe laquelle, fuit avant tout, c’est l’ennui.

Ma fiancée porte encore un collier en argent que lui a offert son ex. Ne devrait-elle pas s’en débarrasser ?
Pas de panique! Ce n’est qu’un simple bout de métal qui ne représente pas forcément un signe d’attachement. Elle le garde probablement parce qu’elle trouve qu’il lui va bien, et c’est tout. Si elle n’a pas conservé religieusement chaque petit mot doux griffonné au coin d’une table ou chaque cadeau offert pour la Saint-Valentin, il n’y pas de quoi s’inquiéter.
Si la vue de ce collier vous perturbe profondément, dites-le lui et proposez de lui en offrir un autre. En revanche, ne prenez aucun risque : allez le choisir avec elle. Si vous exigez d’elle qu’elle se débarrasse d’un objet auquel elle tient, autant être sûr que le nouveau lui plaira vraiment.

J’en ai marre d’utiliser des capotes. Je sais qu’il existe d’autres moyens de contraception, mais comment la convaincre ?
Vous êtes l’homme d’une seule femme et la vue d’un préservatif vous rebute? D’autres choix s’offrent effectivement à vous, à condition que votre relation soit sérieuse et monogame. Dans tous les autres cas : l’usage du préservatif est indispensable (merci les IST!). Si vous voulez quitter la planète latex, commencez par réviser vos cours d’éducation sexuelle du collège. Il existe de nombreuses options de contraception pour les femmes : la pilule, le patch, l’anneau vaginal, ou un DIU (dispositif intra-utérin, le stérilet). Mais comme ces options affectent, toutes, son corps à elle, il serait bon, pour mieux la convaincre, que vous lui montriez que vous savez de quoi vous parlez. Faites des recherches, interrogez votre médecin, harcelez vos amies, bref, glanez un maximum d’informations. Après seulement, osez aborder le sujet avec elle. Mais souvenez- vous bien d’une chose : il s’agit de son corps et de son choix. Préparez-vous donc à accepter sa décision, quelle qu’elle soit.

Tous les ans, nous nous faisons un week-end au ski entre potes. Mais cette année, ma copine essaie par tous les moyens de venir avec nous. Comment lui faire comprendre que les femmes ne sont pas les bienvenues ?
La réponse est dans la question! Dites-lui seulement : «Désolé chérie, mais c’est un week-end entre hommes.» Vous avez le droit de vous accorder un moment 100 % testostérone de temps en temps. Faites-lui comprendre que même si elle s’entend bien avec votre groupe d’amis, certaines choses ne se partagent qu’entre hommes. Rien de vraiment différent de ses « soirées filles » à elle. Et pour faire passer la pilule plus facilement, proposez d’organiser un autre week-end au ski, réservé cette fois aux couples.

Ma femme déjeune tous les midis avec le même collègue de boulot. Je ne crois pas qu’elle me trompe, mais je ne suis pas rassuré non plus. Que faire ?
Une seule personne peut savoir s’il y a lieu de s’inquiéter : vous. Elle ne vous trompe pas ? Continuez à ne pas lui donner de raison de le faire. Si elle est sensible à l’attention d’un autre homme, c’est peut-être qu’elle s’est sentie un peu délaissée dernièrement. À quand remonte votre dernier déjeuner ensemble, exactement?
Vous ne vous en souvenez plus… Ne cherchez plus, le problème vient de là! Pour éviter les mauvaises surprises, redevenez un mari attentif et rallumez la flamme. Au travail ! Fixez une date de déjeuner, achetez-lui des fleurs, organisez un week-end surprise, bref, faites en sorte que ce problème qui n’existe, pour l’instant, que dans votre cerveau, ne devienne pas réel.